Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Alitalia va réclamer davantage de financements aux banques

,

Publié le , mis à jour le 14/01/2014 À 08H41

La compagnie aérienne en difficulté Alitalia réclamera de nouveaux financements bancaires et pourrait se trouver dans l'obligation de lancer une autre augmentation de capital si ses résultats ne répondaient pas aux attentes, a déclaré lundi son administrateur délégué Gabriele del Torchio.

Alitalia va réclamer davantage de financements aux banques © Flickr CC - BriYYZ

Alitalia réclamera de nouveaux financements bancaires et pourrait se trouver dans l'obligation de lancer une autre augmentation de capital si ses résultats ne répondaient pas aux attentes, a déclaré lundi son administrateur délégué Gabriele del Torchio.

La compagnie aérienne en difficulté a levé 300 millions d'euros à l'occasion d'une première augmentation de capital en décembre, après avoir passé un accord en octobre pour une ligne de financement bancaire de 200 millions.

"Si les objectifs du business plan ne sont pas atteints un nouvel appel public à l'épargne sera inévitable", a dit Del Torchio lors d'une assemblée générale qui l'a reconduit à son poste, ainsi que le président du conseil d'administration Roberto Colaninno.

Il Messagero écrivait au début du mois qu'Alitalia avait demandé aux banques une rallonge de 50 millions d'euros.

Alitalia a besoin de plus de fonds pour investir dans des lignes longue distance plus rentables que les lignes intérieures et régionales sur lesquelles elle s'est concentrée jusqu'à présent. Ces lignes sont durement concurrencées par les compagnies à bas tarif et par les trains à grande vitesse.

Négociation avec Etihad Airways

La compagnie italienne est actuellement en négociation avec Etihad Airways en vue d'une possible entrée de la compagnie d'Abou Dhabi dans son capital. Selon des sources proches du dossier, Etihad serait disposée à prendre une participation pouvant aller jusqu'à 40%.

Evoquant un partenariat avec Etihad, Gabriel Del Torchio a précisé que les négociations étaient encore dans une phase exploratoire tout en se disant optimiste sur leurs chances de succès.

Etihad, toutefois, a fait savoir ce même lundi qu'elle ne comptait pas se hâter à ce sujet.

Colaninno, qui a précisé que le conseil d'administration resterait jusqu'à l'approbation des comptes de 2014, a dit aux actionnaires qu'Air France-KLM restait intéressée par un accord de coopération.

Air France-KLM était le premier actionnaire d'Alitalia avec une participation de 25% mais cette dernière est retombée à 7% environ, la compagnie aérienne franco-néerlandaise s'étant abstenu de souscrire à l'augmentation de capital de décembre.

Avec Reuters

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle