Alitalia rejoint l'association Air France-Delta Air Lines

ROME (Reuters) - Alitalia va rejoindre la coentreprise d'Air France-KLM et Delta Air Lines qui partage leur chiffre d'affaires et leurs coûts sur les liaisons transatlantiques, permettant ainsi à la compagnie aérienne italienne d'accéder au troisième plus gros marché européen.

Partager

Dans un communiqué publié lundi, les compagnies aériennes soulignent que l'ajout d'Alitalia signifie que le regroupement représente environ 26% de la capacité transatlantique totale avec un chiffre d'affaires annuel de plus de dix milliards de dollars (huit milliards d'euros).

Alitalia, détenue à 25% par Air France-KLM, rejoint la coentreprise en date du 1er avril dans le cadre d'un accord courant jusqu'au 31 mars 2022 au moins.

La compagnie italienne a fait faillite en 2008. Elle a été relancée comme compagnie non cotée par des investisseurs italiens l'an dernier.

Malgré un retour aux affaires difficiles, marqué par un faible taux d'occupation de ses appareils, des retards et des plaintes, Alitalia a tout de même enregistré une hausse de 10% de son chiffre d'affaires au premier semestre, a indiqué son administrateur délégué Rocco Sabelli lors d'une conférence de presse.

Ce dernier a également minimisé la rumeur selon laquelle la compagnie pourrait être forcée de lever de nouveau des fonds dans les mois à venir, expliquant qu'il n'y avait aucun projet en ce sens.

Rocco Sabelli a également démenti la rumeur évoquant le projet de rachat de sa compagnie par Air France-KLM.

Vers 14h10 GMT, Air France-KLM reculait de 1,2%, à 9,489 euros, alors que l'indice Stoxx regroupant les valeurs européennes liées au transport et aux loisirs progressait de 0,37%.

Deepa Babington, Danielle Rouquié et Alexandre Boksenbaum-Granier pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS