Alitalia présente son dernier projet au gouvernement

MILAN/PARIS (Reuters) - Alitalia et ses actionnaires on présenté lundi au gouvernement italien leur dernier projet pour relancer la compagnie en difficulté, première étape avant de difficiles négociations avec les syndicats sur jusqu'à plus de 2.000 suppressions d'emploi.
Partager

Le gouvernement italien s'est engagé à soutenir les efforts de la compagnie mais a demandé à Alitalia de finaliser son projet avant de commencer à discuter d'éventuels licenciements.

"Le gouvernement a demandé à Alitalia de présenter dans les prochaines semaines un plan d'entreprise détaillé ayant l'aval des actionnaires, des banques des créanciers," déclare le ministère italien de l'Industrie dans un communiqué publié à l'issue de la réunion.

"Toute discussion sur le niveau des emplois aura lieu dans un deuxième temps, une fois que les détails du projet d'entreprise auront été définis, de même qu'un plan à long terme pour relancer la compagnie", poursuit le texte.

Alitalia et ses banques ont trouvé le mois dernier un accord sur le déploiement des ressources financières nécessaires pour que la compagnie aérienne puisse poursuivre ses opérations.

Les représentants de la compagnie ont été rejoints pour la réunion de lundi par les actionnaires, à commencer par Etihad, qui a pris une participation de 49% dans Alitalia en 2014 et a investi 560 millions d'euros dans le cadre d'un plan global de sauvetage de la société évalué à 1,76 milliard d'euros.

La compagnie des Emirats s'est engagée à ce qu'Alitalia redevienne bénéficiaire en 2017, en réduisant les coûts et en ouvrant des liaisons longue distance plus rentables.

Mais deux ans après, Alitalia perd au moins un million d'euros par jour et devrait rester déficitaire deux ou trois ans de plus, estiment certaines sources.

Etihad propose notamment de supprimer jusqu'à 2.000 postes, de réduire la flotte d'une vingtaine d'avions et de fermer certaines liaisons non rentables.

Les détails complets seront présentés aux salariés d'Alitalia dans la semaine, a précisé Etihad dans un communiqué.

(Giulia Segreti, avec Tim Hepher à Paris; Catherine Mallebay-Vacqueur et Patrick Vignal pour le service français)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

CHEF DE PROJET IT F/H

Safran - 22/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

49 - Cholet

Prestation de surveillance et de sécurité par vigile de l'accueil de la CAF de Maine-et-Loire

DATE DE REPONSE 06/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS