ALIMENTATIONDiépal:80 millions de francs pour diversifier la nourriture des bébés

Partager

ALIMENTATION

Diépal:80 millions de francs pour diversifier la nourriture des bébés

Numéro 1 français des petits pots pour bébés avec 55% du marché, Diépal, filiale du groupe BSN, investit pas moins de 80millions de francs dans son unité de Brive-la-Gaillarde, en Corrèze. Son objectif est d'augmenter la production de 55% en passant de 45000tonnes par an (soit 1million de pots par jour) à 70000tonnes, tout en menant à bien une double diversification . La première porte sur une ligne de plats cuisinés pour les petits. La gastronomie du post-nourrisson, en quelque sorte, valorisée par un fort potentiel d'innovations: aliments aseptisés et conditionnés sous emballage plastique, gardant toutes leurs qualités organoleptiques, et qui autorisent la cuisson au bain-marie ou au micro-ondes. La seconde diversification concerne la production de desserts élaborés à partir de compotes de fruits en portions individuelles. Deux innovations mises au point par Créatis, le laboratoire de recherche maison, qui emploie, sur le site de Brive, une cinquantaine d'ingénieurs et de techniciens. En fait, Diépal Corrèze n'a pas attendu d'avoir terminé l'extension de son implantation (la fin des travaux étant prévue pour le printemps de 1996) pour lancer ces deux nouvelles productions. En effet, elles ont démarré au cours de l'été dernier sur des chaînes provisoires, installées dans les locaux actuels de la zone industrielle du Teinchurier, à la périphérie ouest de la ville.

Un des principaux centres industriels de Corrèze

A terme, les investissements en cours doivent permettre à ces lignes de fabrication de s'étendre sur quelque 10000 mètres carrés de surface supplémentaire. Le site compte déjà 45000 mètres carrés de bâtiments, pour une emprise totale au sol de 23 hectares. L'impact sur l'emploilocal devrait se traduire par l'embauche d'environ 65personnes. Des créations de postes qui viendront s'ajouter aux 368 existants. Ainsi Diépal deviendra l'un des principaux centres industriels de la Corrèze. Un des autres objectifs poursuivis par Diépal est de s'ouvrir plus largement des marchés à l'international. Les petits pots pour bébés se vendent déjà en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Espagne et en Italie. Mais dans des proportions encore jugées trop modestes. C'est donc le marché européen dans son ensemble que vise désormais l'usine corrézienne. Pour ce faire, l'élargissement de sa gamme et l'augmentation des volumes constituent des atouts. Et Diépal compte bien faire valoir également la qualité de ses approvisionnements locaux en fruits et légumes. Ceux-ci font d'ailleurs l'objet de contrôles sévères, notamment en ce qui concerne l'emploi de fongicides, pesticides, nitrates et autres auxiliaires de l'agriculture. Un argument de poids sur des marchés européens de plus en plus exigeants.

Georges Chatain



LES CONDITIONS DE L'EXTENSION

Investissements: l 80millions de francs programmés sur trois ans.

Aides: Dossiers de demandes d'aides déposés aux niveaux départemental, régional, national et européen (en cours d'instruction).

Deux promesses d'engagement à part à peu près égales, (2millions de francsau total): la Datar (primes d'aménagement du territoire) et la région (primes à la création d'emplois).

Fournisseurs: Matières premières (fruits et légumes): achats régionalisés au maximum, par l'intermédiaire des coopératives Ucofel et Perlim (en Limousin) et Sicasival (en Aquitaine).

Verrerie: Saint-Gobain.

Emballages/étiquetages: PME locales.

Industrie locale

Secteur industriel fort du bassin de Brive: l'agro-alimentaire, avec plus de 2000 emplois, 12,5% de l'emploi secondaire limousin.

Taxe professionnelle: Taux de 19% à Brive.

Dessertes: La RN 20 (qui sera autoroutière dans la continuité Paris-Limoges-Toulouse en 1998) traverse la zone industrielle du Teinchurier, où est implantée Diépal.

Liaison aérienne quotidienne directe Brive-Paris.

USINE NOUVELLE - N°2447 -

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS