Alibaba prévoit une hausse de 45-48% du CA

NAIROBI (Reuters) - Alibaba Group Holding, qui envisage d'investir au Kenya, table sur une hausse de 45 à 48% de son chiffre d'affaires annuel à la faveur d'une accélération du nombre de petites entreprises accédant à sa plate-forme de vente, a déclaré jeudi son président et fondateur Jack Ma à l'occasion de sa première visite sur le continent africain.
Partager
Alibaba prévoit une hausse de 45-48% du CA
Alibaba Group Holding, qui envisage d'investir au Kenya, table sur une hausse de 45 à 48% de son chiffre d'affaires annuel à la faveur d'une accélération du nombre de petites entreprises accédant à sa plate-forme de vente, a déclaré jeudi son président et fondateur Jack Ma à l'occasion de sa première visite sur le continent africain. /Photo d'archives/REUTERS

Le géant chinois du commerce en ligne a réalisé sur l'exercice annuel clos fin mars un chiffre d'affaires de 22,99 milliards de dollars (19,75 milliards d'euros).

"Sur nos revenus de cette année, nous allons encore dégager une croissance de 45 à 48%, l'argent venant en résolvant les problèmes des autres", a dit Jack Ma à des centaines de cadres supérieurs dans la salle bondée d'un grand hôtel de Nairobi.

L'homme d'affaires chinois a dit envisager d'investir au Kenya à l'issue d'une rencontre avec de jeunes entrepreneurs et après avoir salué la qualité des infrastructures en haut débit du pays.

"J'ai été surpris par la vitesse de l'internet", a-t-il noté. Il a ajouté, lors d'une autre visite, faite à l'Université de Nairobi, que la vitesse du réseau au Kenya était plus élevée que dans certains pays développés.

Jack Ma, accompagné de dizaines d'entrepreneurs chinois, a également loué les initiatives locales en matière de création d'entreprises, tout en promettant de faire plus tard une annonce officielle sur les investissements envisagés au regard des opportunités qu'il y avait observées.

"On dit qu'il est très difficile de trouver un autre Jack Ma en Chine mais aujourd'hui, nous avons trouvé beaucoup de Jack Ma en Afrique", a-t-il conclu.

(Duncan Miriri, Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS