Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Alexandre Dayon prend la direction de la stratégie de Salesforce

Ridha Loukil , ,

Publié le

Cheville ouvrière de toutes les innovations de Salesforce depuis 2012, Alexandre Dayon change de casquette et devient le patron de la stratégie. Un poste qui fait de cet ingénieur français un homme clé du groupe californien de la gestion de la relation client.

Alexandre Dayon prend la direction de la stratégie de Salesforce
Alexandre Dayon, président en charge de la stratégie chez Salesforce
© Pascal Guittet

Changement de mission pour Alexandre Dayon. Celui que les américains appellent Alex change de casquette et devient président en charge de la stratégie de Salesforce. Ce français de 49 ans reporte directement à Marc Benioff, PDG-cofondateur du groupe californien, leader mondial des services de la gestion de la relation client. Il occupait auparavant le poste de président des produits. A ce titre, il était la cheville ouvrière de toutes les innovations de l’entreprise depuis 2012.

Père de 5 nouveaux produits

Cet ingénieur Supelec atterrit chez Salesforce en 2008 lorsque Marc Benioff rachète sa petite société Instranet spécialisée dans les bases de connaissances pour centres d’appels. Il décide de rester chez Salesforce car il y trouve l’esprit de start-up qu’il a toujours privilégié pour son travail. Le groupe californien compte alors un seul produit, Sale Cloud, un service cloud d’aide à la vente, et affiche un chiffre d’affaires de 750 millions de dollars. Il dispose aujourd’hui de cinq nouveaux produits : Service cloud (service cloud de gestion après-vente), Marketing cloud (service cloud de gestion des campagnes marketing), Wave Analytics (service cloud d’exploration, d’analyse et de visualisation des données) et Einstein (service cloud d’intelligence artificielle). Alexandre Dayon est le père de ces cinq nouveaux produits grâce auxquels Salesforce est en train de passer le cap des 10 milliards de dollars de chiffre d’affaires.

Ce n’est pas pour rien que Marc Benioff en a fait son bras droit. Lors de ses keynotes à Dreamforce, son grand évènement à San  Francisco, qui a rassemblé cette année plus de 165 000 personnes, il le fait monter sur scène, le présentant fièrement comme son plus beau trophée des talents internationaux et le symbole du génie français. "L’entente entre les deux hommes est parfaite, témoigne à L’Usine Nouvelle Bernard Liautaud, cofondateur de Business Objects et aujourd’hui partenaire au fonds d’investissement Balderton Capital, à Londres. Elle a joué dans le succès d’Alex. Mais il a su aussi s’imposer par son intelligence et son sens des affaires."

Un profil rare

Salesforce compte beaucoup d’ingénieurs et cadres français, débauchés pour la plupart aux Etats-Unis chez des grands éditeurs américains de logiciels comme Microsoft. Alexandre Dayon en est incontestablement le représentant le plus puissant. Ce breton, père de trois enfants et amateur de voile, de ski nautique et de surf, allie deux talents : celui d’un ingénieur passionné par les technologies numériques, et celui d’un entrepreneur obsédé par l’articulation des produits avec le marché. Un profil rare selon Bernard Liautaud.

Alexandre Dayon a débuté sa carrière en participant en 1990 à la création de Business Objects aux cotés de Bernard Liautaud et Denis Payre. L’entreprise sera la plus grande success-story française dans le logiciel avant d’être rachetée par l’éditeur allemand SAP en 2008.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

22/11/2017 - 16h28 -

Non le cloud ce n'est pas sale.
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus