Aléna: Les discussions USA-Mexique continueront lundi

WASHINGTON (Reuters) - Les négociations bilatérales entre les Etats-Unis et le Mexique sur l'avenir de l'Accord de libre-échange nord-américain (Aléna) progressent et se poursuivront lundi, a annoncé dimanche soir le ministre mexicain de l'Economie.
Aléna: Les discussions USA-Mexique continueront lundi
Les négociations bilatérales entre les Etats-Unis et le Mexique sur l'avenir de l'Accord de libre-échange nord-américain (Aléna) progressent et se poursuivront lundi, a annoncé dimanche soir le ministre mexicain de l'Economie, Ildefonso Guajardo (photo). /Photo prise le 1er mai 2018/REUTERS/Henry Romero

Ildefonso Guajardo, qui s'exprimait après une journée de discussions dans les bureaux du représentant américain au Commerce (USTR), Robert Lighthizer, a déclaré qu'il devait maintenant consulter les représentants des chefs d'entreprise.

Les négociateurs mexicains retourneront dans les bureaux de Robert Lighthizer lundi matin à 9 heures, heure de Washington, a précisé le ministre.

"Nous avons continué à progresser", a déclaré Ildefonso Guajardo.

Les discussions entre le Mexique et les États-Unis portent principalement sur l'élaboration de nouvelles règles dans le domaine de l'industrie automobile. Le président américain Donald Trump estime que l'Aléna, entré en vigueur le 1er janvier 1994 entre les Etats-Unis, le Canada et le Mexique, est une "catastrophe" pour les salariés américains.

Le Canada n'a pas participé à la phase la plus récente des discussions, qui durent depuis un an, et, une fois que ses représentants retourneront à la table des négociations, pourparlers, les trois parties devront travailler au moins pendant une semaine supplémentaire, a déclaré Ildefonso Guajardo.

Le ministre mexicain des Affaires étrangères, Luis Videgaray, a pour sa part indiqué en sortant du bureau du représentant américain au commerce, que le Canada retournerait à la table des négociations une fois les problèmes bilatéraux résolus. "Mais nous n’avons pas encore terminé cette étape", a-t-il déclaré.

Les deux parties s'acheminent peu à peu vers un accord dans l'automobile, dit-on de source proche du dossier.

Dans le secteur, on indique que les deux pays sont sur le point d’accepter de relever à 75% le contenu minimum fabriqué localement pour un accès au marché de l'Aléna sans droit de douane, contre 62,5% actuellement.

L'administration Trump cherche cependant à imposer un plafond au nombre de voitures mexicaines et de SUV susceptibles d'être envoyés aux États-Unis en franchise de droits ou à un taux réduit de 2,5%, ce qui complique les négociations, dit-on de source au fait du dossier.

Selon deux constructeurs, les États-Unis souhaitent que les exportations mexicaines de voitures et de SUV soient plafonnées à environ 2 millions d'unités, contre 1,77 million en 2017, sans compter les pick-ups.

En comptant ces véhicules, le Mexique a exporté plus de 2,3 millions de véhicules vers les États-Unis l’an dernier.

Depuis l'élection présidentielle du 1er juillet au Mexique, les pourparlers bilatéraux sont compliqués par des divisions entre les administrations mexicaines entrantes et sortantes en matière de politique énergétique.

Si les négociations Etats-Unis, Canada, Mexique se poursuivent en septembre, l'approbation finale de l'accord pour le Mexique reviendra probablement à l'équipe du président élu Andres Manuel Lopez Obrador, car, en vertu de la procédure accélérée, le Congrès américain a besoin de 90 jours pour voter sur un nouvel Aléna une fois la renégociation terminée.

Andres Manuel Lopez Obrador doit prendre ses fonctions le 1er décembre.

(Sharay Angulo, David Shephardson et Dave Graham; Danielle Rouquié pour le service français)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS