Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Aldebaran se met au régime Karotz

Publié le

Réputé pour son robot humanoïde NAO, dont plus de 2000 ont été installés aux quatre coins de la planète dans les universités les plus prestigieuses, Aldebaran Robotics, ouvre un département grand public. L'entreprise française commercialisera, au travers de la marque Violet, Karotz, compagnon multifonction connecté à Internet.

Aldebaran se met au régime Karotz © D.R.

Les entreprises citées

C'est en octobre 2011 que Aldebaran Robotics a repris la société Violet, créatrice du célèbre Nabaztag, le lapin connecté à Internet. En acquérant cette icône de l'Internet des objets, le spécialiste des robots humanoïdes ouvre ainsi sa première activité grand public.

Avec Karotz, vendu 129 euros, la troisième génération du lapin connecté à l'Internet, le groupe français veut démocratiser la vie avec une machine et faire partager au plus grand nombre sa vision d'un monde proche où le robot intégrera le foyer. "Les robots vont intégrer inéluctablement notre quotidien", pense Fabien Bardinet, directeur général de Violet.

"Vivre et interagir avec une machine n'est pourtant pas neutre. Avec Karotz, les utilisateurs ont la possibilité d'expérimenter dès à présent un nouveau rapport homme-machine. Notre but est d'enrichir cette nouvelle relation, par le biais d'interactions et d'applications, qu'elles soient divertissantes ou pratiques."

La plateforme de services Karotz va connaître de nouvelles évolutions au sein de Violet. A terme, les innovations issues de la recherche robotique d'Aldebaran pourront bénéficier aux développements de ses nouvelles générations d'objets communicants. Le groupe travaille par ailleurs, sur des interactions entre la plateforme de services Violet et NAO afin d'établir des passerelles entre l'intelligence embarquée du petit robot et le cloud computing.

Rappelons qu'Aldebaran Robotics a été fondée en 2005 par Bruno Maisonnier et est implantée en France, Chine, Japon et aux Etats Unis. L'entreprise emploie plus de 160 personnes, dont plus de 65 ingénieurs et chercheurs, qui travaillent au développement et à la production de robots.

Quant à Nabaztag, c'est un lapin blanc haut comme trois pommes. Il bouge les oreilles, parle, lit, entend, fait de la lumière avec son corps et ressent la présence d'autres objets qu'il renifle. Comme il est connecté en permanence à l'Internet, il est capable d'agir, de réagir, de transmettre, de diffuser tout type de contenus disponibles à travers le réseau. Des informations, messages, musiques, textes, alertes, webradios, etc.

Sorti en 2011, Karotz est la troisième génération de ce lapin multifonction. Parmi ses nouvelles capacités, Karotz sait désormais voir et peut, quel que soit la localisation de son propriétaire, lui montrer ce qu'il voit et entend via un PC ou un Smartphone. Démonstration en vidéo ci-dessous :

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle