Alcatel Optronics supprime les deux tiers de ses effectifs

Partager

Alcatel Optronics, qui fabrique des composants et des sous-systèmes pour les réseaux de télécommunications optiques, annonce une restructuration radicale qui vise à s'adapter à la baisse du marché : l'entreprise s'attend à une chute de 50% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre 2002, par rapport au deuxième trimestre.

« Les effectifs devraient être réduits de 1550 personnes aujourd'hui à environ 1000 d'ici à la fin de l'année, et moins de 500 à la fin de 2003 », indique Alcatel Optronics.

Ce « plan de recentrage stratégique » est précisé pour les différents sites concernés.

A Nozay, qui regroupera les composants actifs, l'effectif sera réduit de moitié, par une série de mesures : externalisation, partage de ressources, essaimage, reclassements. Lannion, conformément au précédent plan de restructuration présenté en juin dernier, poursuit sa reconversion vers d'autres secteurs industriels.

Aux Etats-Unis, la majorité des activités du site de Plano (Texas) sera vendue. Au Canada, Alcatel Optronics arrête ses activités de fibres à réseaux de Bragg, et transfère la R&D en Ecosse, à Livingston. Le site écossais deviendra le deuxième pôle industriel de l'entreprise, et concentrera l'ensemble de la production de produits passifs.

Thierry LUCAS

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS