Alcatel-Lucent : les syndicats contre la hausse des salaires des dirigeants

Les syndicalistes de l’équipementier télécoms ont dénoncé une hausse de 36 % des rémunérations des patrons du groupe.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Alcatel-Lucent : les syndicats contre la hausse des salaires des dirigeants

La grogne monte dans les rangs d’Alcatel-Lucent. Lors de l'assemblée générale annuelle des actionnaires, vendredi 8 juin, les syndicalistes se sont insurgés face au gel des salaires jugé "injuste" face à la hausse de 36 %, selon eux, des rémunérations des patrons du groupe, a constaté une journaliste de l'AFP.

Dans une déclaration, une délégation intersyndicale CFDT, CFE-CGC et CGT a réclamé, au nom des salariés européens, le "rétablissement d'un réel dialogue social" et de "revoir la rémunération à la baisse des dirigeants, d'autant que les rapports officiels à la disposition des actionnaires montrent que l'ensemble des rémunérations des dirigeants du groupe a augmenté de 36 %, sans rapport avec les performances de l'entreprise", a affirmé la délégation. Selon le rapport annuel 2011, précise-t-elle, "les charges au titre des rémunérations et avantages pour les dirigeants du groupe passent de 22 millions d'euros en 2009 à 25 millions en 2010 puis à 30 millions d'euros en 2011".

En réponse, Jean-Cyril Spinetta, président du comité de rémunération et membre du conseil d'administration, a assuré que "la rémunération des membres du comité de direction, en additionnant les parts fixes et variables, a en fait baissé de 6,35 %, passant de 15,6 millions d'euros en 2010 à 13,7 millions en 2011".

La différence avec les chiffres cités par les syndicats est due, selon lui, à une différence dans l'estimation comptable de la "valeur estimée des stocks option".

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS