Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Alcatel-Lucent, les impôts de PayPal en France et Renault Tanger : la revue de presse de l'industrie

, ,

Publié le

Le plan social d'Alcatel-Lucent fait la une de nombreux titres en régions. Dans le reste de l'actualité, BFMTV révèle les méthodes de la filiale d'eBay, PayPal, pour échaper à l'impôt en France et Les Echos reviennent sur l'ouverture d'une deuxième ligne de production dans l'usine Renault de Tanger au Maroc.

L'inquiétude des salariés d'Alcatel-Lucent

L'annonce du plan social d'Alcatel-Lucent a marqué les esprits mardi 8 octobre : si 900 emplois vont être supprimés en France, ce sont 1300 personnes qui sont concernés par les fermetures de sites, via des mutations et transferts notamment.

Ouest France revient logiquement sur la fermeture annoncée du site de Rennes (Ille-et-Vilaine), où ce sont 120 personnes qui sont visées. Certains salariés devraient être transférés à Lannion (Côtes-d’Armor). L’autre moitié entrera dans le PSE.

 

 

"Inquiétudes à Eu pour les 300 salariés d'Alcatel-Lucent", titre de son côté le Courrier picard. Le site de Seine Maritime va être cédé par l'équipementier télécoms.

 

 

"Orvault sonnée" à la une de Presse Océan. 200 personnes qui travaillent sur la 4G au sein de ce site situé en Loire-Atlantique doivent être transférés sur un autre site du groupe. Les 300 autres resteraient à Orvault dans le cadre de la transformation du site en "cité du numérique."

 

 

Comment PayPal baisse ses impôts

BFMTV révèle ce mercredi un nouveau cas d'optimisation fiscale : PayPal, filiale d'eBay, ne déclare que 10% de son chiffre d'affaires réalisé en France.

"Les transactions des internautes français passent par le Luxembourg. Les profits remontent ensuite à Singapour, où PayPal ne paye que 1% d'impôts", explique l'article.

Renault Tanger monte en puissance

"Renault double la mise dans le low cost au Maroc", écrit le quotidien économique Les Echos, qui revient sur l'inauguration la veille d'une deuxième ligne de production à Tanger.

 

 

" L'usine, controversée, s'impose comme la future tête de pont des modèles low cost à destination de l'Europe", explique l'article des Echos. La capacité annuelle portée à 340 000 unités par an s'explique en effet notamment par le succès du Dacia Sandero.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle