Tout le dossier Tout le dossier

Alcatel-Lucent, Alstom ou encore Valeo devront ouvrir leurs conseils d’administration aux salariés

La commission des Affaires sociales de l’Assemblée a adopté mercredi 20 mai un amendement socialiste visant à rendre effective l’obligation de mettre en place des administrateurs salariés au sein des holdings à la tête des groupes.

Partager
Alcatel-Lucent, Alstom ou encore Valeo devront ouvrir leurs conseils d’administration aux salariés

Le projet de loi relatif au dialogue social et à l’emploi a pour mission de simplifier les instances représentatives du personnel. Depuis le 20 mai, il contient aussi une disposition qui comble les lacunes de la précédente loi sur la sécurisation de l’emploi de 2013 et de l’Accord national interprofessionnel (ANI) en amont. En effet, les députés en commission des Affaires sociales ont adopté un amendement qui vise à rectifier l’obligation pour les grandes entreprises d’intégrer à leur conseil d‘administration un ou deux salariés, au-delà de douze membres au sein du conseil.

Le constat était simple : un tiers des grands groupes n’ont pas désigné à ce jour d’administrateur salarié, selon un rapport émis en avril dernier par le ministère du Travail et intitulé « Bilan de la loi de sécurisation de l’emploi du 14 juin 2013 ». Or, les sociétés répondant à trois conditions cumulatives : de forme sociale, d’effectif salarié (5000 salariés en France ou 10000 salariés en global), et d’existence d’un comité d’entreprise, ont deux ans pour le faire. Aucune infraction donc pour l’heure. Toutefois, un vide laissé par la trop grande précision de ces conditions cumulatives permet à certaines entreprises de contourner l’obligation.

36 grands groupes à la traine

Les députés ont alors retiré la mention liée au comité d’entreprise de la loi de 2013. Pour « revenir à l’esprit de l’ANI », précise François Rebsamen. Le projet du ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, vient ainsi rattraper 36 des 113 plus grandes sociétés françaises (membres du SBF 120) dont la holding de tête de groupe emploie moins de 50 salariés. Parmi celles-ci, douze sociétés cotées au CAC 40 telles Alcatel-Lucent, Alstom ou encore Valeo, ne pourront plus déroger à la règle et devront accueillir des salariés administrateurs d’ici à la rentrée prochaine.

Prochaine étape, le Gouvernement s’est engagé à remettre avant le 30 juin 2015, un rapport au Parlement portant sur le bilan de la mise en œuvre de l'obligation de représentation des salariés au conseil d'administration ou de surveillance. Le document devrait formuler des propositions en vue de son extension en termes de nombre de représentants des salariés, de champ des entreprises concernées, de l'application de cette obligation aux filiales et de la participation des représentants des salariés aux différents comités du conseil d'administration ou de surveillance.

Aurélie M'Bida

PARCOURIR LE DOSSIER

Social

Vers un peu de plus de reconnaissance du burn-out en maladie professionnelle

Social

Jean Pelin (UIC) : "Pour la pénibilité, le problème de la polyvalence demeure entier"

Social

Alexandre Saubot (UIMM) : "Le compte pénibilité, même retouché, fait courir un risque à l’industrie"

Social

Le compte pénibilité simplifié et reporté de six mois

Social

"Qui pense une seconde que la loi Rebsamen va créer de l’emploi ?" lance François Asselin, président de la CGPME 

Social

Le projet de loi Rebsamen donne plus de pouvoir aux commissions paritaires régionales

Social

L’égalité hommes-femmes affaiblie par la loi sur le dialogue social

Social

Projet de loi sur le dialogue social : comprendre le subtil compromis en 4 points

Social

Comment le gouvernement compte moderniser et simplifier le dialogue social

Social

Dialogue social : après l’échec de la négociation, le gouvernement récupère un dossier miné

Social

Modernisation du dialogue social, jusqu’où le Medef est-il prêt à aller ?  

Social

Trois questions à régler pour réformer le dialogue social dans les entreprises

Social

Dialogue social : Medef et UPA rapprochent leurs points de vue sur la représentation des salariés des TPE

Social

Dialogue social : représenter les salariés des TPE, c'est possible

Social

La délégation unique répond aux seuils sociaux

Social

Dialogue social : les trois points de blocage de la négociation entre patronat et syndicats

Social

Dialogue social : la CGT et le Medef avancent à petits pas

La matinale de l'industrie

Seuils sociaux : syndicats et patronat ne trouvent pas de terrain d'entente

Social

Lancement de la difficile modernisation du dialogue social

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

94 - St Maur des Fosses

Prélèvements et analyses microbiologiques pour les unités de restauration

DATE DE REPONSE 07/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS