Economie

Alcatel-Lucent accepte de revoir les suppressions de postes à la baisse

,

Publié le

A l'issue d'un comité central d'entreprise, le 3 juin, le plan de sauvegarde de l'emploi d'Alcatel-Lucent en France prévoit désormais 595 suppressions de postes, contre 900 annoncées dans l'Hexagone au début du plan de restructuration Shift en octobre 2013.

Alcatel-Lucent accepte de revoir les suppressions de postes à la baisse © Emmanuelle Delsol - L'Usine Nouvelle

Les représentants syndicaux de l'équipementier télécoms Alcatel-Lucent restent amers suite au comité central d'entreprise (CCE) du 3 juin. 

Ils ont accepté d'avaliser un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) prévoyant 595 suppressions de postes au sein du groupe en France, ont-ils rapporté à l'AFP.

Lors du "CCE de fin de procédure du plan de sauvegarde de l'emploi, on est arrivé à 595 suppressions d'emplois au lieu des 700 prévues", a affirmé à l'AFP Hervé Lassalle, responsable CFDT, qui n'a pas manqué de souligner le "chantage" de la direction en cas de rejet de l'accord avec l'application de "mesures moins favorables".

"Le choix a été assez vite fait, la CFDT a signé ainsi que la CFE-CGC", mais avec "amertume", a-t-il commenté. "Le principal enjeu de ces mesures, c'est de favoriser le volontariat. Plus il y aura de mesures favorables, plus il y aura de volontaires, et moins il y aura de licenciement coercitifs derrière".

"Le gros souci reste les fermetures des sites de Rennes, Colomiers près de Toulouse, Orvault et Ormes", s'est tout de même inquiété le représentant syndical.

De son côté, la CGT n'a pas accepté de signer le PSE, qui selon elle "permet de procéder à des licenciements sites par sites" , ce qui rendra "les possibilités pour les salariés d'aller aux Prud'hommes moins faciles".

De 900 suppressions de postes en France à l'annonce du plan de restructuration Shift en octobre 2013, le plan de sauvegarde de l'emploi était passé à 700 postes en début d'année.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte