Alan Mulally, un pilote pour faire redécoller Ford

A l'agonie, le groupe Ford a décidé d'appeler les secours. Connu pour avoir tiré Boeing de l'ornière au début de la décennie, Alan Mulally va prendre la direction opérationnelle du constructeur américain et tenter, à 61 ans, de refaire des miracles.

Partager

Alan Mulally, un pilote pour faire redécoller Ford

En passant de Boeing à Ford, Alan Mulally saute d'une icône de l'industrie nord-américaine à l'autre. Depuis la nomination de Jim McNerney à la tête de l'avionneur, en 2005, tout le monde savait qu'Alan Mulally rongeait son frein. Ce poste, qu'il convoitait légitimement, l'assemblée des actionnaires le lui a refusé malgré trente-sept ans de bons et loyaux services. Un camouflet pour celui qui a réussi à transformer en profondeur le modèle industrielde Boeing Commercial Airplanes, en externalisant une partie de la production et en améliorant la productivité de son outil industriel. Il a également permis à Boeing de renouer avec le succès,grâce au 787. A
61 ans, ce pilote privé - le seul hobby qu'on lui connaisse - espérait bien finir sa carrière à la tête de la firme américaine. L'offre de Bill Ford, patron du constructeur automobile éponyme et arrière-petit-fils du fondateur, ne pouvait donc pas mieux tomber. Même si la tâche qui l'attend n'est pas mince. Le groupe est en très mauvaise posture. Ford ne cesse de perdre des parts de marché en Amérique du Nord et enregistre des pertes colossales (1,4 milliard de dollars au premier semestre 2006). Jugées trop timides par les experts, les mesures successives prises par le management ne parviennent pas à enrayer la crise. Lentement, mais sûrement, l'icône américaine glisse de son piédestal.
C'est ce constat qui a poussé Bill Ford - jugé sévèrement par ses pairs pour son incapacité à redresser l'entreprise - à rechercher un homme capable d'assumer à ses côtés les décisions difficiles. Réputé pour sa poigne, Alan Mulally semble taillé pour le rôle : il a su sortir Boeing de l'impasse quand, après le 11 septembre 2001, les ventes se sont effondrées. «Notre équipe de management a vraiment besoin de quelqu'un qui a déjà connu ce type de situation, qui a traversé les guerres, en a gardé des cicatrices, mais en est sorti victorieux », confiait Bill Ford à la presse américaine, après avoir cité les faits d'arme de son nouveau second. Le «cost killer », qui devra mettre en oeuvre la nouvelle mouture du plan de restructuration «Way Forward», va aussi devoir prouver ses qualités de rassembleur.
Archétype du patron à l'américaine, il a, selon Rebecca Lindland, analyste chez Global Insight, «la réputation d'être enthousiaste, humble et toujours prêt à relever les défis. Il a le charisme nécessaire pour amener les gens à le suivre. » Reste maintenant à savoir si la marge de manoeuvre que lui laissera la famille Ford sera suffisante pour opérer un nouveau miracle. Le durcissement du plan Way Forward, annoncé cette semaine, a été mis au point avant son arrivée.
De plus, Bill Ford, même s'il prendra un peu de recul sur les activités quotidiennes, demeure président du conseil d'administration. Et la famille continue d'être omniprésente, avec 4% du capital et surtout 40 %des droits de vote.
Arnaud Dumas avec Guillaume Lecompte-Boinet

Ses dates clés
1969 A tout juste 24 ans, cet ingénieur aéronautique, diplômé de l'université du Kansas, débute sa carrière chez Boeing.
1994 Le succès commercial du 777, dont il a dirigé le programme, lui vaut d'être nommé senior vice-président du développement de Boeing Commercial Airplanes.
1998 Après un court passage à la tête de la branche « spatial et défense », il prend la direction de Boeing Commercial Airplanes. Il s'attachera à intégrer le rachat de Mc Donnell Douglas, puis à optimiser l'outil industriel.
2003 Il participe au lancement du 787, l'un des plus gros succès commerciaux de Boeing, et met fin au passage à vide de Boeing.
2005 L'hebdomadaire «Business Week» le cite parmi les «Best Leaders » de l'année.
2006 Le comité de direction de Ford le choisit pour prendre la direction générale du groupe.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS