Alain Rousset et Vincent Feltesse interpellent le P-DG de Ford Europe

Partager

Alain Rousset, le président du conseil régional d'Aquitaine et Vincent Feltesse, président de la Communauté Urbaine de Bordeaux, montent au créneau, suite à la fermeture de l'usine girondine, qui arrêtée pendant dix semaines, ne rouvrira ses portes que le 5 janvier prochain.

Les deux hommes politiques viennent d'écrire à John Fleming, P-DG de Ford Europe et n'y vont pas par quatre chemins : « Même si votre décision s'inscrit dans un contexte de crise financière internationale, votre façon de procéder est pour le moins choquante et difficilement compréhensible. Vous imposez de manière précipitée, en cette période de fin d'année, une perte de 30 à 50 % de ressources à des femmes et des hommes déjà dans l'inconnu quant à leur avenir ».

Et de s'interroger dans ces conditions sur les chances de reprise du site promis à la casse si aucune solution n'est trouvée. « De six projets de reprise présentés, il y a quelques mois, vous évoquez aujourd'hui deux projets sérieux. Qu'en sera t-il vraiment demain ? », demandent les deux hommes.

La manœuvre engagée par John Fleming, avec la fermeture du site pendant dix semaines, viendrait « déstabiliser » les actions menées par Kevin Bennett, chargé de trouver une issue favorable pour l'usine qui emploie 1 600 salariés.

Le tandem Rousset/Feltesse, appelle le P-DG de Ford Europe à « un signal fort et une attitude exemplaire ». En clair, les collectivités aimeraient être davantage associées aux discussions de reprise. D'autant qu'elles sont sollicitées pour apporter leur soutien financier et ce, sur fonds publics. Payer, oui mais à condition d'être complètement dans le jeu. « Il n'est pas normal que nous ne puissions pleinement et dans le délai très court imparti, apporter nos conseils et nos moyens sans être au fait des débats et des arguments de chacune des parties ». Et de faire la publicité de 2 ADI, l'agence de développement économique mise en place par la Région, qui aurait permis en 2007, « de redresser 34 entreprises d'aquitaine, de sauver les emplois et ce, dans la plus grande discrétion ». L'argument aura-t-il un réel impact ?

De notre correspondante en Aquitaine, Colette Goinère

Nouveau !
L'édition 2008-2009 de « L'Atlas des Usines » vient de sortir. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 785 sites de production de plus de 85 salariés implantés en France. Il est en vente à notre librairie. Pour le commander en ligne, cliquez ici.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS