Akzo Nobel mise sur sa plate-forme chinoise

Le groupe qui s ?est recentré sur sa chimie souhaite accélérer sa croissance dans les pays en développement

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Akzo Nobel mise sur sa plate-forme chinoise

Avec la séparation de sa division pharmaceutique Organon, Akzo Nobel se veut désormais un nouveau
groupe centré sur sa chimie et ses activités revêtements. Pour « assurer une croissance supérieure à celle du marché », selon son dirigeant, Hans Wijers, une des pistes est de renforcer sa présence et ses parts de marché sur les pays émergents, notamment la Chine.

Un pays qui regroupe actuellement 10% des salariés et devrait être, dans les deux ans, le premier recruteur de la société, devant les Pays bas. Le chiffred ?affaires que vise le groupe néerlandais pour sa base chinoise est de l'ordre de 1 milliard de dollars à l'horizon 2010. La plate-forme qui permettra cette expansion est à Ningbo, au sud de shanghai.

Elle devrait accueillir dans les prochaines années quatre sites de production pour Akzo : cellulose, peroxydes organiques, éthylène amines ou chélatants. L'investissement prévu est de l'ordre de 300 millions d'euros, soit du même ordre de grandeur que l?investissement industriel annuel de chaque unité du groupe.

L'approvisionnement en matière première pétrochimique (éthylène notamment) sera assuré par le chinois Sinopec, qui vient d'obtenir l'autorisation de construction d'un vapocraqueur pétrochimique. Le groupe possède déjà deux usines sur ce parc d'activé, une de polymères et une de revêtements en poudre.

Globalement, Akzo Nobel détient 8 usines de sa division chimie et 13 pour les revêtements dans le pays. Il y a également planifié la construction de sa troisième usine de polymères, de sa seconde usine de pate à papier. Akzo Nobel mise par ailleurs sur des alliances pour développer la commercialisation de ses produits sur le marché local, comme avec Feixiang Chemicals pour les surfactants. « La consommation par habitant dans les pays émergent est quatre fois moindre que dans les marchés murs, donc la marge de progression est énorme », insiste le dirigeant. Akzo investit également au Brésil dans une nouvelle usine de pate à papier et à Moscou, dans les peintures en poudre.

Agathe Remoué


Akzo
9,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires
40 600 employés

Akzo Nobel en France
909 000 euros de chiffre d'affaires
19 sites de production
3300 salariés

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS