Akzo Nobel devra céder des actifs pour l'acquisition d'ICI

Partager

Akzo Nobel va devoir maigrir pour avaler ICI. Le groupe chimique néerlando-suédois va devoir céder des actifs au Royaume-Uni, en Irlande et en Belgique pour pouvoir racheter son concurrent britannique, a indiqué aujourd'hui la Commission européenne, qui a autorisé l'opération à ces conditions. L'offre d'achat, présentée en juin, valorise le spécialiste des peintures à quelque 12 milliards d'euros.

L'enquête de la Commission a toutefois fait apparaître « des problèmes de concurrence grave sur les marchés des revêtements décoratifs au Royaume-Uni, en Irlande et en Belgique, ainsi que sur le marché des adhésifs industriels pour le bois transformé », souligne Bruxelles dans son communiqué.

Akzo Nobel s'est par conséquent engagé à vendre l'ensemble de ses activités dans les revêtements décoratifs au Royaume-Uni et en Irlande, y compris des sites de production et le réseau de distribution. En Belgique, il va vendre ou concéder des licences sur certaines marques de revêtements décoratifs et céder une participation actuellement détenu par ICI dans la société Purbong, active dans les adhésifs industriels.

P.R

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS