Akzo Nobel détruit 3 500 emplois

Partager

Dans le cadre d'un nouveau plan de réduction de coûts, le chimiste néerlandais, numéro 1 mondial des peintures, va supprimer 3 500 emplois dans le monde d'ici 2011, afin d'économiser au moins 100 millions d'euros. Akzo Nobel justifie sa décision en évoquant les synergies avec le groupe britannique ICI, qu'il a racheté en 2007 pour près de 12 milliards d'euros.

Par ailleurs, le groupe néerlandais repousse la finalisation (pour 1,6 milliard d'euros) de son programme de rachat d'actions, en raison de la volatilité actuelle des marchés financiers et pour refinancer en priorité 1,8 milliard d'euros de dettes. Il confirme ses objectifs pour 2008, notamment un Ebitda à 1,87 milliard d'euros, et vise une hausse d'au moins 14 % de sa marge opérationnelle à l'horizon 2011-2012.

Akzo Nobel emploie près de 60 000 personnes dans le monde. En France, il détient une quinzaine de sites, notamment à travers ses filiales Akzo Nobel Coatings, Akzo Nobel Industrial Finishes, Cégécol et ICI.

M.M.

A lire aussi :

Akzo Nobel : bons chiffres 2007 dus à la vente d'Organon, 06/03/2008
Akzo vend Organon à Schering-Plough, 12/03/2007

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS