L'Usine Energie

Akuo Energy et Sabella signent un partenariat pour alimenter l’île d’Ouessant en énergies renouvelables

Nathan Mann , ,

Publié le

Bonne nouvelle Akuo Energy et Sabella ont signé un accord de partenariat dans le cadre du projet multi-énergies renouvelables PHARES. Combinant hydrolien, éolien, photovoltaïque et stockage, ce projet veut être un modèle mondial d'approvisionnement en énergies renouvelables pour les territoires insulaires et non raccordés au réseau.

Akuo Energy et Sabella signent un partenariat pour alimenter l’île d’Ouessant en énergies renouvelables
L'hydrolienne D10 Sabella lors de sa mise à flot en 2015.
© L'Usine Nouvelle

Les îles bretonnes continuent à se positionner à l’avant-scène de l’autonomie énergétique. A Ouessant, la PME spécialisée dans l’hydrolien Sabella et le producteur d’énergies renouvelables Akuo Energy ont signé un accord de partenariat dans le cadre du projet multi-énergies renouvelables PHARES (Programme d’Hybridation Avancée pour Renouveler l’Énergie dans les Systèmes insulaires) visant à alimenter l’île d’Ouessant en électricité décarbonée.

Séparée de Brest par la zone dite du Fromveur, l’île d’Ouessant n’est pas raccordée au réseau électrique du continent et reste très dépendante du fioul pour son approvisionnement en électricité. L’objectif de PHARES est de changer cet état de fait pour raccorder 70% des quelques 800 habitants de l’île en 2023 à un approvisionnement en énergies renouvelables. Ce projet bénéficie du soutien de la Région Bretagne et du Programme d’investissements d’avenir de l’ADEME.

Multiplier les énergies pour Faire d'Ouessant un modèle au niveau mondial

Pour cela, les deux entreprises prévoient d’installer un modèle énergétique hybride. Outre deux hydroliennes Sabella D12 de 500 kW, le projet prévoit l’installation de 500 kW de photovoltaïque solaire, d’une éolienne de 900 kW et de capacités de stockage de 2MWh (apportées par EDF SEI). “Le projet PHARES est remarquable car il combine les intermittences respectives de différentes énergies renouvelables pour satisfaire au mieux et de manière décarbonée la demande électrique de territoires non raccordés“, se félicite Jean-François Daviau, le président de Sabella.

Combiné aux projets existants et à une installation en agriculture biologique, ce projet devrait permettre à l’île d’avancer sur la voie de l’autonomie énergétique et, comme l’a souhaité le directeur d'Akuo Energy, Steve Arcelin “de faire d'Ouessant un modèle énergétique au niveau mondial“.

L’annonce de la signature à eu lieu lors de la présentation de l’hydrolienne D10 de Sabella, sortie d’eau pour des opérations de maintenance. Pour la première fois raccordée au réseau de Ouessant en 2015, cette hydrolienne de 1MW avait déjà connu de nombreux déboires, dont notamment une cyber-attaque de pirates peu après sa première mise en service et des sorties de l’eau anticipées depuis. Un signe que l’hydrolien n’est pas encore sorti des flots.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte