Akuo Energy construit une centrale biomasse Kogeban dans la Somme

Partager

Akuo Energy construit une centrale biomasse Kogeban dans la Somme
Biomasse

Investissement. Nerea, société de production d’énergie renouvelable à partir de biomasse, filiale du groupe Akuo Energy, société française spécialisée dans la production d’énergie renouvelable (éolien, solaire, biomasse, hydraulique) a posé la première pierre le 26 novembre de sa future centrale biomasse de Nesle dans la Somme.
Appelée Kogeban (COGEnération Biomasse Ajinomoto Nesle), cette unité résulte de l’appel d’offres « biomasse électricité » de 2006. Retenu en 2008 par la Commission de régulation de l’énergie (CRE), le projet vise à produire de l’électricité tout en fournissant de l’énergie thermique à l’usine Ajinomoto de Nesle, spécialisée dans les exhausteurs de goût pour l’industrie agroalimentaire.

A partir de septembre 2013, Kogeban mettra de l’électricité (16 MW de puissance) à disposition du réseau RTE et fournira à Ajinomoto 60 tonnes de vapeur par heure, ce qui représente la totalité des besoins en vapeur de l’industriel et une économie de 3,5 millions de m3 de gaz naturel.
C’est une société ad-hoc (la Société Biomasse Energie des Hauts de France) qui sera chargée de l’approvisionnement en bois et sous-produits de l’exploitation forestière et de la préparation du biocombustible. La centrale et la plate-forme d’approvisionnement représentent au total un investissement de 85 millions d’euros.
Les financeurs : Nerea pour 15 millions d’euros, le Crédit agricole, la Caisse d’Epargne, Oseo, la Caisse des Dépôts, et la société de capital-risque régionale Picardie Energie et Développement Durable (PEDD). 25 personnes feront fonctionner l’unité elle-même et 150 la plate-forme d’approvisionnement.

Très impliquée dans ce projet au travers de la société de capital-risque Picardie Energie et Développement durable (dont elle détient la moitié du capital), la Région Picardie estime que cette unité est « le premier grand succès du nouvel outil financier de la Région ».
Le Conseil régional a « permis de mettre sur la table 1,5 million d’euros de fonds propres dès le lancement du projet en 2009 et près de 4 millions d’euros au total », souligne le communiqué de la Région. « Ce projet est d’autant plus emblématique que sur les 22 retenus en 2008 par la Commission de régulation de l’énergie suite à son appel d’offres, Kogeban est le premier à sortir de terre ».

Claire Garnier (Picardie)

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS