Akka Technologies présente un avion à capsule éjectable

PARIS (Reuters) - Le groupe d'ingénierie Akka Technologies a présenté un concept d'avion modulaire à capsule éjectable, concentré des recherches qu'il mène actuellement sur l'évolution des tendances dans l'aéronautique.
Partager

Le groupe, présent à la fois dans ce secteur et dans l'automobile, avait déjà présenté il y a plusieurs années "Link&Go", un concept de voiture réunissant tous ses axes de recherche sur le véhicule du futur.

Lors de la conférence de presse consacrée à ses résultats financiers semestriels, il a dévoilé mercredi la version aéronautique de cette démarche, dénommée "Link&Fly".

Ce concept, dont les qualités dynamiques de fonctionnement ont également été vérifiées, consiste à dissocier l'ensemble ailes-moteurs de l'avion du fuselage, ce dernier venant se fixer sous le premier à l'aide de crochets.

"Link&Fly" permet ainsi d'envisager des avions modulaires, puisque la taille du fuselage peut varier, sur le principe du transport de conteneurs.

Il améliorerait à la fois le confort car l'embarquement des passagers se ferait alors que ceux-ci sont déjà assis à leur place et la sécurité puisque le contrôle s'effectuerait par scan une fois tout le monde à bord, et avant que le fuselage ne vienne se fixer sous les ailes.

La cellule passagers pourrait aussi se détacher comme une capsule éjectable de fusée munie de parachutes en cas de problème lors du vol.

Akka réfléchit également à placer le fuselage cylindrique de son avion sur un train, autre piste de recherche sur le thème de la modularité entre les différents types de transport.

"Aujourd'hui, il y a des enjeux dans l'aéronautique auxquels il faut répondre compte tenu de l'évolution du transport aérien et de l'évolution du nombre d'avions qu'il faudrait limiter un peu", a déclaré le PDG Maurice Ricci au cours de la conférence de presse.

"Airbus est énormément intéressé par ce que nous sommes en train de faire. C'est une vision, est-ce que cela arrivera jusqu'à un prototype ? On le fera avec un constructeur, on ne le fera pas seul", a-t-il ajouté.

Akka Technologies, où la France et l'Allemagne sont désormais quasiment à parité dans le chiffre d'affaires, a confirmé mardi soir ses objectifs relevés en juillet, après un semestre marqué par une hausse de 21% du chiffre d'affaires et une croissance de 32% du résultat opérationnel d'activité.

Maurice Ricci a indiqué que le groupe devrait présenter fin janvier 2018 un nouveau plan stratégique de moyen terme, à l'horizon 2022.

(Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS