Aker Yards confirme la menace pesant sur un gros contrat

Le chantier naval de Saint-Nazaire est bien en différend avec son client NCL sur le prix du plus gros paquebot qu'il ait jamais construit.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Aker Yards confirme la menace pesant sur un gros contrat
Le constructeur naval norvégien, propriétaire des ex-Chantiers de Saint-Nazaire (Aker Yards France), a confirmé l'existence d'un conflit entre lui et l'armateur américain Norwegian Cruise Line (NCL) concernant un contrat de 1,47 milliard d'euros pour deux paquebots géants. Le désaccord porte sur le prix du premier des deux navires, le C33, qui aurait augmenté de 50 millions d'euros à la suite des modifications exigées par NCL pendant la période de conception du paquebot. NCL refuserait de payer ce surcoût et menace d'annuler purement et simplement la commande du C33 (le second navire n'est pas concerné).

Pour Aker Yards France, c'est un coup dur puisque la mise en cale des premiers tronçons de la coque a démarré en avril 2008 et que 25% du bateau, qui jaugera 155 000 tonneaux, a déjà été construit. Le directeur général d'Aker Yards France, Jacques Hardelay, indique toutefois que la construction du C33 va se poursuivre « en attendant de trouver une solution » et évoque toujours une livraison pour 2010. Mais le chantier français court le risque de se retrouver avec la coque du plus gros paquebot qu'il ait jamais réalisé sur les bras. Sans compter la perte sèche en charge de travail pour le chantier nazairien et ses sous-traitants. NCL se refuse à tout commentaire sur ce qui s'apparente à un bras de fer.

Guillaume Lecompte-Boinet

A lire également :
Les chantiers de Saint-Nazaire menacés par une annulation de commande, 22/09/2008
Aker Yards : Sarkozy confirme l'entrée de l'Etat au capital et évoque un rapprochement avec DCNS, 05/09/2008
Aker Yards et donc Saint-Nazaire sous pavillon sud-coréen, 18/08/2008

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS