Aixtron songe à rétrécir après l'échec de la piste chinoise

FRANCFORT/PEKIN (Reuters) - Le spécialiste allemand des équipements de fabrication de semi-conducteurs Aixtron envisage de réduire son périmètre via des cessions partielles, le groupe devant repenser sa stratégie après le veto américain à son rachat par un fonds chinois, déclare son président du directoire dans un entretien publié vendredi.
Partager

"Il y a deux options : premièrement, nous pourrions espérer le rétablissement des marchés pour nos produits et continuer à investir de grosses sommes dans de nouveaux équipements, mais cela induirait des coûts de développement et des risques élevés", déclare Martin Götzeler au quotidien économique allemand Handelsblatt.

"Ou bien Aixtron pourrait rétrécir, céder des technologies et continuer avec une offre plus spécialisée."

Le groupe chinois Fujian Grand Chip Investment Fund a annoncé jeudi renoncer à racheter Aixtron après le veto des Etats-Unis.

Le gouvernement allemand, qui n'avait pas encore rendu sa décision sur le projet, a pris acte de ce retrait, précisant que l'enquête en cours n'avait désormais plus d'objet.

Le président américain, Barack Obama, a rejeté la semaine dernière le projet de rachat d'Aixtron par Fujian, sur lequel Washington devait se prononcer pour des raisons de sécurité nationale, certaines des technologies d'Aixtron étant utilisées par la Défense aux Etats-Unis.

Si le montant de l'opération - 670 millions d'euros - était relativement limité, le veto des Etats-Unis illustre la montée des inquiétudes en Occident face à la multiplication des acquisitions par des capitaux chinois de sociétés de haute technologie européennes ou américaines.

Le patron d'Aixtron a dit vouloir retenir le bon côté de la chose, à savoir l'importance accordée à son entreprise.

"Aixtron est d'un intérêt central à la fois pour l'Allemagne et les Etats-Unis, première économie du monde", dit-il au Handelsblatt. "Si nous voulions une nouvelle preuve de la valeur intrinsèque de nos produits, nous l'avons".

A Pékin, le ministère chinois du Commerce a critiqué vendredi la décision des Etats-Unis d'opposer leur veto au rachat d'Aixtron par le fonds chinois.

"Au nom de la sécurité nationale, les Etats-Unis s'écartent souvent des principes commerciaux pour contrarier l'activité économique normale", a déclaré le porte-parole du ministère, Shen Danyang, lors d'un point de presse.

L'opération était conforme "aux pratiques économiques internationales et aux principes du marché et n'aurait pas dû faire l'objet d'une interférence politique", a-t-il dit.

Vers 11h00 GMT, le titre Aixtron reprend 1,67% après avoir cédé plus de 3% jeudi.

(Maria Sheahan, avec Shu Zhang et Matthew Miller à Pékin; Patrick Vignal pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS