Airstar Aerospace veut une nouvelle usine de dirigeables pour 2020

Airstar Aerospace veut ouvrir une nouvelle usine en 2020 en Occitanie. Ce nouveau site sera dédié au programme Stratobus mené avec Thalès Alenia Space. Il prévoit la construction d'un dirigeable autonome de 100 mètres de longueur.

Partager
Airstar Aerospace veut une nouvelle usine de dirigeables pour 2020
Airstar Aerospace veut ouvrir en 2020 une nouvelle usine.

La société Airstar Aerospace, spécialisée dans la conception et la fabrication de ballons stratosphériques et de dirigeables, veut ouvrir en 2020 une nouvelle usine de 10 000 m2 dans la région Occitanie pour accompagner sa croissance. Airstar Aerospace est né en 2015 du rachat de la branche espace de Zodiac Marine par le groupe Airstar, leader mondial des ballons éclairants.

En janvier, la filiale d'Airstar hésitait déjà entre trois sites pour cette nouvelle usine. Elle prévoit par ailleurs de réunir sur un même site de production une partie de son personnel basé en Isère, son siège actuel, et son unité industrielle d'Ayguevives, au sud-est de Toulouse.

Sous-traitante d'Airbus, de l'Agence spatiale européenne ou encore du Centre national d'études spatiales (Cnes), la société prévoit la construction d'un hangar de 40 mètres de hauteur dédié entre autres au programme Stratobus dans lequel Airstar Aeorospace est partenaire de Thalès Alenia Space.

Un dirigeable autonome de 100 mètres et alimenté en énergie solaire

Ce dirigeable autonome de 100 mètres de longueur, gonflé à l'hélium, évoluera à 20 kilomètres d’altitude environ, au-dessus de l’espace dédié au trafic aérien.

Alimenté en énergie solaire, il remplira des missions complémentaires à celle d'un satellite de télécommunications ou d'observation de la Terre pour la surveillance des frontières ou de sites, la sécurité militaire et le contrôle environnemental.

Ce projet de ballon stratosphérique dans lequel Airstar Aeropace est engagé depuis la prise de participation minoritaire opérée par Thalès Alenia Space en juin 2017, passe d'abord par la construction d'un premier prototype à échelle réduite. La production de ce démonstrateur devrait démarrer en 2019 pour un premier vol prévu en 2021.

Moins cher que des satellites

"Airstar Aeropace fournira l'enveloppe équipée avec les systèmes d'attaches du nez, les ballonnets de montée et de descente, des éléments de régulation de pression et l'empennage", explique Alice Clech, chef de projet marketing et communication du groupe Airstar.

"Pour le projet Stratobus, il y a un verrou technologique à lever au niveau du textile de l'enveloppe. Notre innovation va résider dans un textile à la fois ultra-résistant et ultra-léger pour résister aux conditions extrêmes de la stratosphère", ajoute la porte-parole d'Airstar.

Le dirigeable sera lancé depuis la Terre et positionné pour une année au terme de laquelle il redescendra pour des opérations de maintenance avant de repartir. "Il pourra accomplir des missions similaires à celle des satellites pour un coût moins élevé. Le fait qu'il puisse être réutilisé pour plusieurs missions est la base du modèle économique", précise Alice Clech.

Airstar Aerospace mise aussi sur les ballons captifs

Au-delà du projet Stratobus, Airstar Aerospace table aussi sur son activité liée aux ballons captifs.

Pour ces aérostats reliés au sol par des câbles en charge de la transmission des données, elle vise "le leadership européen". La société fait aussi partie des acteurs majeurs du projet AéroLifter, système hybride entre dirigeable et ballon captif dédié au débardage du bois en montagne et dont le premier vol pourrait intervenir en 2019.

Le fabriquant d'aérostats, qui a réalisé 4 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2017, prévoit "une croissance à trois chiffres" d'ici cinq ans et de passer de 50 à une centaine de salariés.

(Johanna Decorse, édité par Yves Clarisse)

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS