Aircelle : délocalisation en vue selon les représentants syndicaux

Social

Partager


Alors que la direction d'Aircelle (Groupe Safran, France), ex entreprise Hurel Hispano vient d'annoncer l'arrivée prochaine sur le site de Harfleur (Seine-Maritime, 1.150 salariés, fabrication de nacelles et d'inverseurs pour l'aéronautique) de 271 salariés en provenance de l'usine de Meudon-la-forêt (Hauts-de-Seine, 620 salariés) appelée à fermer, les représentants syndicaux de l'unité haut-normande tirent la sonnette d'alarme. Après avoir montré hier leur hostilité à la fermeture du site francilien en interrompant un Comité Central d'Entreprise (CCE) au siège social de Harfleur, ils ont explicité ce qu'ils jugent être la vraie stratégie du Groupe.
Selon Christian Moreau, délégué CGT à Harfleur, «peu de salariés de Meudon accepteront les mutations proposées et le plan se traduira de facto par des licenciements. Et la démarche amorcée sous le sceau de la rentabilité maximale avec la fermeture de l'usine de Meudon augure mal de l'avenir de Aircelle dont le tout nouveau propriétaire, le Groupe Safran, né de la fusion de la Snecma et de la Sagem a décidé de refondre les structures industrielles. Celles-ci se traduiront à terme par des délocalisations».
Pour illustrer son propos, le délégué affirme que la direction a commencé de supprimer une partie de la charge de travail de l'usine haut-normande pour faire la place aux productions en provenance de Meudon, et que les fabrications abandonnées en Normandie sont délocalisées chez Indre Aero un sous-traitant français du Groupe, mais dans la nouvelle usine que ce dernier vient d'ouvrir à Casablanca au Maroc, ce qui constitue le début d'une délocalisation appelée à s'amplifier dans les prochaines années». Quant au redéploiement des autres salariés de Meudon, 337 devraient se rendre à Plaisir Yvelines (337) et 12 aller à Toulouse (Haute-Garonne).
De notre correspondant en Normandie, Patrick Bottois.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS