Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Aircelle à Colomiers se prépare à tripler sa production d'ici 2018

, , , ,

Publié le

La filiale du groupe Safran, Aircelle, spécialisée dans l'intégration des nacelles d'avions doit faire face à de nouvelles montées en cadence. Le site de Colomiers (Haute-Garonne) se prépare à tripler sa production.

Aircelle à Colomiers se prépare à tripler sa production d'ici 2018 © Jeffrey Lenorovitz / Aircelle

Positionné dans le proche voisinage des halls d'assemblages d'Airbus, le site Aircelle de Colomiers (Haute-Garonne), qui a fourni 410 nacelles en 2015, va devoir une nouvelle fois réviser ses process de production pour être en capacité de livrer plus de 1 000 nacelles en 2018. Déjà impliqué dans la production des nacelles de l'A330 et de l'A380, dans celles des Falcon 5X et 7X et dans celle des moteurs du Superjet 100 de Sukhoi, le site de Colomiers profite de deux marchés majeurs remportés ces dernières années : les nacelles des nouveaux moteurs Trent 7000 développés par Rolls-Royce pour l'A330neo et les nacelles du moteur CFM International LEAP-1A pour l'Airbus A320neo.

Robotisation et création d'emplois

La première nacelle pour l'A320neo a été livrée au début du mois d'avril 2016. Pour ce seul programme, 80 nacelles sortiront du site de Colomiers d'ici fin 2016. La production devrait ensuite passer à 280 en 2017 et 530 en 2018. D'ici là, la nacelle de l'A330neo, dont la première livraison est prévue pour l'automne 2016, sera également montée en cadence.

"Tous programmes confondus, nous étions autour d'une nacelle par jour en 2014 et 2015, nous allons devoir passer à trois nacelles par jour en 2018", précise Serge Rière, responsable du site de Colomiers et responsable des opérations chez Aircelle. Pour relever le défi, tous les process ont été revus avec pour objectif de diminuer les cycles. "Les outillages ont été repensés et nous avons poussé le lean à son maximum", souligne Serge Rière. La montée en cadence de l'A320neo s'accompagne aussi de nouveaux investissements en matière d'automatisation et de robotique, notamment pour les préparations de surface et la pose de peinture. Trois millions d'euros auront été investis dans ces nouveaux équipements entre 2015 et 2016.

En parallèle, les effectifs de Colomiers ont déjà été renforcés de 40 emplois supplémentaires depuis janvier 2015 et une cinquantaine d'emplois sera encore créée d'ici fin 2017.

Un nouveau bâtiment logistique de 6 000 mètres carrés

Dans la foulée, toute la logistique d'approvisionnement du site de production va être rationalisée, avec la construction à proximité immédiate du site de production d'un nouveau centre logistique, qui sera exploité par le partenaire ISS. 6 000 mètres carrés de bâtiments sont prévus en première tranche, pour un investissement de 5 millions d'euros, supportés par le promoteur columérin 3R. Le permis de construire a été déposé. Le chantier devrait être engagé au début de l'été 2016, pour une livraison attendue pour la fin de l'été 2017.

L'objectif est de disposer d'un site unique de préparation, un passage obligé pour tous les fournisseurs d'Aircelle, en amont de l'usine de Colomiers. Un site majeur dans le dispositif : "80% du chiffre d'affaires d'Aircelle passent par le site de Colomiers", se félicite Serge Rière.

Aircelle a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires de 1,2 milliard d'euros. La société emploie 3 800 salariés dans le monde, dont 2 000 en France, répartis sur cinq sites, dont celui de Colomiers, qui occupe actuellement 300 salariés. Déjà implantée en Grande-Bretagne, au Maroc, en Russie, en Chine et en Allemagne, la filiale de Safran ambitionne une implantation aux USA, pour 2017.

Marina Angel

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus