Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Airbus veut se développer sur le secteur des hélicoptères militaires en Asie

, , , ,

Publié le , mis à jour le 08/02/2018 À 09H00

Airbus veut quadrupler sa part du marché des hélicoptères militaires dans la région Asie-Pacifique pour la porter à 40% dans les dix ans, a déclaré jeudi 7 février Fabrice Rochereau, directeur régional des ventes du constructeur aéronautique.

Airbus veut se développer sur le secteur des hélicoptères militaires en Asie
Un hélicoptère NH90 Caiman d'Airbus. Airbus veut quadrupler sa part du marché des hélicoptères militaires dans la région Asie-Pacifique pour la porter à 40% dans les dix ans. /Photo d'archives/REUTERS/Pascal Rossignol
© Pascal Rossignol

Airbus souhaite quadrupler sa part du marché des hélicoptères militaires dans la région Asie-Pacifique pour la porter à 40% dans les dix ans. "Nous ne devons pas cacher que notre part du marché militaire n'est pas si haute comparée aux marchés civil et parapublic", a déclaré Fabrice Rochereau, le directeur régional des ventes Airbus, jeudi 7 février en marge du Salon aéronautique de Singapour.

La popularité régionale de l'hélicoptère de transport militaire russe Mi-17 explique cet état de fait, a-t-il ajouté, mais des discussions engagées par Airbus ont le potentiel d'inverser la tendance. "Nous espérons remporter certaines campagnes dans les deux années à venir", a précise Fabrice Rochereau, citant notamment les discussions avec les Philippines.

Pour Reuters, Jamie FreedHenri-Pierre André pour le service français

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle