Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Airbus vend 120 avions A220-300 pour un montant estimé à 11 milliards de dollars

, , , ,

Publié le , mis à jour le 03/01/2019 À 15H45

Vidéo Airbus a annoncé le 3 janvier avoir obtenu fin décembre de la part des compagnies aériennes JetBlue Airways et Moxy la confirmation de leurs commandes portant sur un total de 120 avions monocouloirs A220-300. Un succès pour l'ancien CSeries de Bombardier dont l'avionneur européen a pris le contrôle en juillet 2018.

Airbus vend 120 avions A220-300 pour un montant estimé à 11 milliards de dollars
Airbus a intronisé en juillet sur son siège de Toulouse l’avion CSeries, rebaptisé A220, dans sa flotte.

Airbus débute l'année 2019 en fanfare. L'avionneur européen a annoncé jeudi 3 janvier avoir finalisé deux commandes de 60 appareils chacune, révélées lors du salon aéronautique de Farnborough en juillet 2018. Les clients sont JetBlue Airways et Moxy, une nouvelle compagnie aérienne lancée par le fondateur de JetBlue, David Neeleman, qui devrait voir le jour en 2021 et dont il s'agit de la première commande. Le montant total de ces deux commandes est estimé à 11 milliards de dollars, soit 9,7 milliards d'euros.

Un signal fort pour l'ancien CSeries

"JetBlue est devenu aujourd'hui le premier client du nouvel avion d'Airbus rebaptisé A220 grâce à la signature d’un protocole d'accord portant sur 60 commandes fermes du modèle A220-300, avait ainsi annoncé Airbus dans un communiqué du 10 juillet au soir. Ce même jour, l'avionneur européenne intronisait sur son siège de Toulouse (Midi Pyrénées) l’avion CSeries dans sa flotte, dont il avait pris définitivement le contrôle le 1er juillet auprès du canadien Bombardier, et le rebaptisait A220.

Un événement qui marquait, moins de dix mois après l’annonce de l’achat du programme, à la fois un achèvement mais aussi le début d’une nouvelle phase stratégique. Car pour Airbus, le succès commercial d’un avion dont il n’est pas le développeur – pour la première fois de son histoire – restait à concrétiser.

Un avion assemblé aux Etats-Unis

Airbus espérait bien que son positionnement – il peut transporter de 100 à 150 passagers – et son prix catalogue modique – entre 79 et 89 millions de dollars selon les deux versions – pourraient séduire les compagnies aériennes. Cet avion de 110 à 150 sièges sera assemblé dans la nouvelle usine de l'avionneur à Mobile, dans l'Alabama, aux Etats-Unis.

Découvrez ce nouvel appareil en vidéo, ainsi que la stratégie d'Airbus pour le commercialiser:

 

avec Reuters (Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle