Airbus pourrait fermer l'une de ses usines espagnoles

Airbus discute d'un plan de réorganisation visant à combiner les activités civiles et militaires de ses deux usines de Cadix, dans le sud de l'Espagne, sur un seul site, a déclaré un porte-parole du groupe européen d'aéronautique et de défense.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Airbus pourrait fermer l'une de ses usines espagnoles
Airbus discute d'un plan de réorganisation visant à combiner les activités civiles et militaires de ses deux usines de Cadix, dans le sud de l'Espagne, sur un seul site. /Photo prise le 11 mars 2021/REUTERS/Stéphane Mahé

Deux usines en une. Airbus veut regrouper les activités de ses deux sites de Cadix, en Espagne, sur un site unique. Le projet, sensible sur le plan politique dans la mesure où ces deux usines emploient environ 800 personnes dans une région où le taux de chômage est relativement élevé, pourrait conduire à l'une des premières fermetures significatives d'usine dans les cinq décennies d'histoire de l'entreprise européenne.

Dans un contexte d'effondrement de la demande de très gros porteurs, qui a déjà conduit Airbus à abandonner la production de l'A380, le sort de l'usine andalouse de Puerto Real a fait l'objet de spéculations depuis plusieurs mois, puisque ce site produit des éléments de la queue de l'A380.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La proposition d'Airbus, qui fait l'objet de négociations finales sur des sujets comme l'investissement par exemple, permettrait d'éviter des licenciements contraints.

L'avionneur européen a déclaré qu'aucune décision n'avait été prise concernant le site au niveau duquel la production serait arrêtée mais un porte-parole a précisé que Puerto Real aurait de toutes façons un rôle dans le développement de la future technologie industrielle qui sera utilisée à travers son réseau européen.

Un représentant syndical a déclaré qu'avant de fermer l'une des usines locales, Airbus devait s'engager à conserver à Cadix des effectifs comparables à ceux recensés avant la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19.

Avec Reuters (Tim Hepher et Emma Pinedo ; version française Myriam Rivet, édité par)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS