Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Airbus très proche d'une solution pour les fissures des A380

Hassan Meddah , ,

Publié le

Tous les gros porteurs inspectés ont présenté des fissures, soit 12 A380 sur les 69 en opération. Les réparations réalisées pourraient ne pas être définitives.

Airbus très proche d'une solution pour les fissures des A380 © H. Goussé - Airbus

Airbus a bon espoir d'avoir rapidement une solution au problème des fissures apparaissant sur les ailes des A380. "C'est une question de semaines, voir de jour", a assuré Didier Lux, responsable chez Airbus des activités support et services au niveau mondial,  à l'occasion d'une rencontre avec les  journalistes français à Singapour. "Au-delà des opérations de réparation que nous assurons avec les compagnies aériennes, nos équipes en Europe travaillent en amont sur ce sujet en permanence".

Les techniciens d'Airbus sont notamment en charge de venir en aide directement aux compagnies aériennes qui opèrent le très gros porteur. "Jusqu'à maintenant tous les A380 inspectés ont présenté des fissures. Nos équipes travaillent avec celles des compagnies aériennes pour réparer ces fissures. Aujourd'hui 10 appareils de Singapour Airlines et 2 de la compagnie Emirates ont été réparés", explique le dirigeant.

Cinq fixations changées en moyenne

Toutefois, ces réparations pourraient ne pas être définitives et les fissures à nouveau surgir. Le procédé de rivetage par interférence réalisé lors de l'assemblage des ailes, est à l'origine des fissures. Aujourd'hui, il est effectué différemment lors des opérations de réparation. Mais cela pourrait ne pas être suffisant pour assurer une réparation pérenne.

La complexité des travaux de réparation nécessitent plusieurs jours d'intervetion. "Il faut défiouler et ventiler les réservoirs puis y faire entrer un technicien pour une première inspection visuelle et opérer des contrôles non destructifs", explique Didier Lux. En moyenne, il est nécessaire de changer 5 fixations sous forme d'équerre sur les 2000 présentes sur une aile d'A380.

Interrogé sur le coût pour Airbus lié à ces réparations, le dirigeant de l'avionneur précise qu'il n'en sait rien. Et surtout, il ne confirme pas le chiffre de 100 millions d'euros avancé par l'hebdomadaire allemand Der Spiegel.

De son côté,  le patron d'Airbus, Tom Enders a lui aussi annoncé que le problème sera réglé au plus vite, et ce "quel que soit le montant". "Nous allons régler le problème des ailes aussi vite que possible. C'est très ennuyeux", a-t-il reonnu lors d'une conférence de presse générale donnée à la veille de l'ouverture du salon aéronautique de Singapour.

"C'est nous. Nous avons foiré. Nous allons le réparer aussi vite que possible, quel que soit le montant que cela coûte, et c'est encore trop tôt pour le dire", a ajouté Tom Enders.

Pour se conformer à la dernière directive de l'agence européenne de sécurité aérienne, les 69 appareils A380 en opération devront tous être inspectés avant d'avoir accompli 1300 vols.

Par Hassan Meddah, à Singapour

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle