Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Airbus Saint-Nazaire célèbre son 7000ème A320

, , , ,

Publié le

Le site Airbus Saint-Nazaire de Montoir-de-Bretagne (Loire-Atlantique), qui investit 60 millions d'euros par an, doit assurer la montée en puissance de l'A320 dont la cadence passera de 40 à 60 appareils par mois.


Crédits Airbus SAS - Airbus Saint-Nazaire célèbre son 7 000ème A320.

Airbus Saint-Nazaire a célébré la semaine dernière la livraison de son 7 000ème appareil A320, programme lancé il y a presque trois décennies. Précisément situé sur la commune de Montoir-de-Bretagne (Loire-Atlantique), Airbus Saint-Nazaire emploie 2 800 salariés.
Le site est spécialisé dans l’assemblage, l’équipement et les essais des fuselages avant de la famille A320 mais aussi de l'A400M et des fuselages avant et centraux des A330, A380 et A350 XWB. Les sous-ensembles nécessaires au montage proviennent des usines Airbus de Nantes ainsi que de partenaires français, européens et du monde entier (Canada, Australie, Japon, Italie, Etats-Unis…).

Sur le programme A320, Airbus Saint-Nazaire atteint aujourd'hui la cadence record de 50 appareils par mois contre 42 il y a un an. Au regard du carnet de commandes, il lui faudra atteindre une cadence de 60 appareils à l’horizon mi-2019. L'usine est, à cette fin, lancée sur un rythme annuel d'investissement d'environ 60 millions d'euros.

"Nous augmentons chaque année nos capacités de production. Cette année, un nouveau bâtiment baptisé Salsa est sorti de terre, précise Bertrand Gautier, responsable du programme A320 sur le site. Plus de 500 opérateurs sont dédiés aujourd’hui au programme A320 à Saint-Nazaire. D’autres postes verront le jour au cours des prochains mois permettant au site d’assurer cette montée en cadence historique."

Airbus Saint-Nazaire expédie ses tronçons d'A320 par le biais des super transporteurs Beluga, qui assurent jusqu'à cinq rotations par jour. Les fuselages plus importants, dont celui de l'A380, sont acheminés par mer vers les lignes d’assemblage finales. Les destinations sont Hambourg pour l’A318/319/321, Toulouse pour l’A320/A330/A380, Séville pour l’A400M et Tianjin, en Chine, également pour l’A320.

Emmanuel Guimard

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle