Airbus Safran Launchers devient actionnaire majoritaire d’Arianespace

Airbus Safran Launchers a finalisé le rachat de la majorité d'Arianespace. Cette acquisition est une étape essentielle de la réorganisation de la filière spatiale européenne. Cela devrait permettre de soutenir l'exploitation d'Ariane 5 et de développer Ariane 6.

Partager
Airbus Safran Launchers devient actionnaire majoritaire d’Arianespace

Airbus Safran Launchers (ASL) a finalisé, mercredi 30 novembre, le rachat de près de 35% du capital d’Arianespace détenu par le Cnes et devient ainsi actionnaire majoritaire en détenant 74% de la société. Dans un communiqué, ASL qualifie cette évolution d’actionnariat "d’étape essentielle permettant de finaliser la réorganisation de la filière spatiale européenne pour la rendre plus compétitive".

En effet, ce rachat s’inscrit dans le cadre de la politique spatiale européenne pour la mise en place de la nouvelle gouvernance des lanceurs européens. Cette politique est voulue par les différentes acteurs du secteur tels que le Cnes, l’ESA, les Etats, ASL. "Alors que les Etats membres de l’ESA viennent de confirmer définitivement le développement d’Ariane 6, cette évolution de l’actionnariat d’Arianespace finalise la mise en place d’une nouvelle gouvernance des lanceurs en Europe", abonde Alain Charmeau, président d’ASL.

Rester leader mondial des services de lancement

"Cette restructuration comprend trois volets : le développement du nouveau lanceur Ariane 6 et de Vega-C afin de diviser par deux le coût au kilo des lancements par rapport à Ariane 5, le soutien à l’exploitation d’Ariane 5 en attendant l’arrivée d’Ariane 6 et la simplification de l’organisation du secteur européen des lanceurs autour de trois acteurs clés, l’ESA, le CNES et ASL", détaille Jean-Yves Le Gall, le président du Cnes. Il ajoute que l’objectif est de "permettre à l’Europe de conserver sa place de numéro 1 mondial des services de lancement, conquise de haute lutte au cours des 35 dernières années".

Toutes les procédures réglementaires de consultation et d’approbation étant finalisées, l’opération sera effective au 31 décembre 2016. En tant que filiale d’Airbus Safran Launchers, Arianespace restera une entreprise à part entière, avec son siège social à Evry, un établissement situé en Guyane et des bureaux à Washington, Tokyo et Singapour.

0 Commentaire

Airbus Safran Launchers devient actionnaire majoritaire d’Arianespace

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

09 - DEPARTEMENT DE L'ARIEGE

Calibrage de l'accotement végétalisé sur la RD1 A

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS