International

Airbus remporte une commande de 38 avions de combat Eurofighter par l’Allemagne

Simon Chodorge , , , ,

Publié le , mis à jour le 12/11/2020 À 09H39

Bonne nouvelle [ACTUALISÉ] L'Allemagne a validé le 5 novembre un contrat à 5 milliards d'euros pour renouveler sa flotte d'avions de combat Eurofighter Typhoon. Airbus et ses partenaires saluent une décision positive pour l'Europe de la Défense.

Une commande de 38 avions de combat Eurofighter à point nommé pour Airbus
L'armée allemande va s'équiper d'avions Eurofighter Typhoon de quatrième génération.
© Ministère allemand de la Défense

Bonne nouvelle pour l’Europe de la Défense. La commission budgétaire du Parlement allemand a approuvé jeudi 5 novembre un contrat de 5,4 milliards d’euros pour l’achat de 38 avions de combat Eurofighter Typhoon. Cette grosse commande profitera notamment

à Airbus qui détient 46 % du consortium européen derrière l’appareil.

Mercredi 11 novembre, le constructeur aéronautique européen a confirmé la signature du contrat. L'accord arrive à point nommé pour Airbus puisque l’entreprise fait face à la paralysie du transport aérien en pleine crise sanitaire.

Des livraisons à partir de 2025

Les 38 avions seront livrés entre 2025 et 2030. Ils permettront de renouveler la flotte de la Luftwaffe, l’armée de l’air allemande. Cette dernière souhaite remplacer ses Eurofighter de première génération par des “Eurofighter Tranche 4” qui sont dotés de systèmes de détection plus modernes. Avec ce contrat, l'Allemagne devient aussi le pays qui a passé le plus grand nombre de commandes dans le cadre du programme Eurofighter.

L'accord porte plus précisément sur 30 appareils monoplaces et huit biplaces dont la durée de vie utile doit largement dépasser 2060. "Trois des avions seront équipés d'installations d'essai supplémentaires en tant qu'avions d'essai instrumentées pour le développement ultérieur du programme Eurofighter", précise Airbus.

Le ministère allemand de la Défense prévoit d'acquérir au total sur le long terme jusqu'à 93 Eurofighter et 45 F-18 auprès de Boeing. Les décisions concernant l'achat des appareils restants devraient être prises après les élections législatives de 2021.

100 000 emplois derrière l'Eurofighter

“La décision du Parlement allemand d’acheter 38 Eurofighter, connue sous le nom de projet Quadriga, est un message très fort. Pas seulement pour l’armée de l’air allemande mais aussi pour l’Europe, notamment pour les industriels européens de la défense. Plus de 100 000 emplois repose sur des programmes comme celui-ci”, s’est réjouit Dirk Hoke, patron d’Airbus Defence and Space, sur Twitter

Outre les sites d’Airbus en Allemagne et en Espagne, la construction de l’Eurofighter mobilise l’entreprise britannique BAE Systems et le groupe italien Leonardo. En préférant l’Eurofighter au F-35 américain, l’Allemagne confirme son engagement pour l’Europe de la Défense. Ce choix confortera aussi le bon déroulement du système de combat aérien du futur (SCAF) en développement. La France et l’Allemagne collaborent dans ce projet pour remplacer le Rafale de Dassault Aviation à l’horizon 2040.

Les industriels du programme pourraient bientôt décrocher de nouveaux contrats. "Outre une commande d'Eurofighter attendue de l'Espagne pour remplacer les anciens F-18, des décisions d'achat en Suisse et en Finlande sont imminentes en 2021", indique Airbus.

Avec Reuters

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte