L'Usine Aéro

Airbus remporte le contrat du troisième module de service européen d’Orion, sur la Lune en 2024

, , , ,

Publié le , mis à jour le 26/05/2020 À 12H30

Bonne nouvelle Le constructeur européen Airbus a annoncé ce 26 mai avoir signé avec l’Agence spatiale européenne (ESA) un contrat évalué à 250 millions d'euros portant sur la construction du troisième module de service européen (ESM) d'Orion, le vaisseau spatial habité américain.

Airbus remporte le contrat du troisième module de service européen d’Orion, sur la Lune en 2024
Le constructeur européen Airbus a annoncé mardi avoir signé avec l’Agence spatiale européenne (ESA) un contrat évalué à 250 millions d'euros portant sur la construction du troisième module de service européen (ESM) d'Orion, le vaisseau spatial habité américain.
© Nasa

L'Agence spatiale européenne (ESA) a signé un contrat avec Airbus pour la construction du troisième module de service européen (ESM) pour Orion, le vaisseau spatial à équipage américain. Le contrat s'élève à environ 250 millions d'euros.

Le module de service européen fournira la propulsion, l'énergie, l'air et l'eau aux astronautes, ainsi que le contrôle thermique du nouveau vaisseau spatial de la NASA.

Construction de l'ESM d'Orion - Photo Airbus

Objectif Lune

"Grâce à cette commande portant sur un module de service supplémentaire, l’ESA garantit la continuité du programme Artemis de la NASA", souligne Airbus dans un communiqué. "Le troisième ESM (mission Artemis III) permettra aux astronautes de fouler à nouveau le sol de la Lune en 2024, plus de 50 ans après l’alunissage d’Apollo 17."

Le premier vol d'essai d'Orion sans équipage avec un module de service européen (Artemis I) aura lieu en 2021. Le premier module de service a été livré à la NASA en novembre 2018. C'est dans le cadre de la mission suivante, Artemis II, que les premiers astronautes feront ensuite le tour de la Lune et reviendront sur Terre. Le deuxième module de service est en cours d'intégration et de tests par Airbus à Brême, la livraison étant prévue pour le premier semestre 2021.

Avec Reuters (Henri-Pierre André et Marine Pennetier)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte