Airbus remodèle des avions militaires sans pièces allemandes

Le président d'Airbus ne l'avait pas caché : il n'apprécie pas la politique de vente d'armes de l'Allemagne. Après le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi, la partie allemande avait décidé de bloquer les livraisons vers l'Arabie saoudite d'armes contenant des pièces fabriquées en Allemagne. Frustré de cette décision unilatérale, Airbus a décidé de revoir la conception de certains appareils pour enlever les composants allemands.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Airbus remodèle des avions militaires sans pièces allemandes
Les phares d'atterrissage du C295, avion de transport militaire, sont fabriqués en Allemagne.

Airbus, frustré par la décision de l'Allemagne de geler les exportations d'armes à l'Arabie saoudite, a décidé de revoir la conception de son avion de transport militaire C295 assemblé en Espagne afin d'en enlever les composants allemands, ont dit des sources du groupe à Reuters.

L'Allemagne a décidé de manière unilatérale en octobre 2018 de refuser toute future licence d'exportation d'armes à l'Arabie saoudite après le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi. Elle a en outre gelé la livraison de tous les équipements ayant déjà été autorisés. Les accords existants permettent en effet à l'Allemagne de bloquer les exportations d'armes contenant des pièces allemandes.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Nous sommes en train d'exclure [les composants allemands] de l'avion", a dit une source informée de ces projets. Les phares d'atterrissage du C295, par exemple, sont fabriqués en Allemagne et environ 4% des pièces de l'appareil sont d'origine allemande, a dit cette source.

Difficile de modifier l'Eurofighter Typhoon

Airbus a reçu 208 commandes de 28 pays pour cet avion de transport militaire, dont 166 exemplaires sont actuellement opérationnels dans le monde.

D'après une deuxième source, Airbus s'efforce de déterminer si des pièces en provenance d'Allemagne sont aussi susceptibles d'être remplacées sur d'autres modèles d'avions contenant moins de composants allemands.

Cette source a ajouté qu'il serait difficile, voire impossible, de modifier la conception de l'Eurofighter Typhoon, un programme multinational composé pour environ un tiers de pièces allemandes.

Le gel décidé par l'Allemagne a retardé les efforts du gouvernement britannique pour finaliser la vente de 48 nouveaux Typhoon à l'Arabie saoudite pour 10 milliards de livres (11,7 milliards d'euros).

Pressions de la France et de la Grande-Bretagne

Le Parti social-démocrate (SPD), partenaire de coalition des conservateurs de la chancelière Angela Merkel à Berlin, a exprimé sa volonté de prolonger cet embargo au-delà de la date butoir actuellement fixée au 9 mars, malgré les pressions de la France et de la Grande-Bretagne en faveur d'une levée de cette interdiction. Plus tôt, en février, c'est le président d'Airbus, Tom Enders, qui dénonçait la politique de l'Allemagne.

Angela Merkel a refusé de dire si ce gel serait prolongé. Des élus conservateurs allemands de premier plan ont dit n'avoir constaté aucun progrès vers un assouplissement éventuel de la position du gouvernement.

Avec Reuters (Andreas Rinke et Andrea Shalal; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS