Airbus prend en charge la seule réparation des microfissures

L’avionneur européen n’envisage pas le versement de compensations aux compagnies concernées par ces problèmes.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Airbus prend en charge la seule réparation des microfissures

Selon le Sydney Morning Herald du 27 avril, qui rapporte les propos du directeur commercial d’Airbus, l’avionneur prend bien en charge les réparations des microfissures détectées sur les ailes de quelques A380.

Les compagnies concernées, notamment l’australienne Qantas, ont détecté des microfissures sur la voilure du gros porteur en début d’année. L’Agence européenne de sécurité aérienne avait alors demandé une inspection de tous les 67 Airbus A380 en service dans le monde.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Au total le groupe Airbus va donc débourser quelque 105 millions d’euros pour les réparations. Mais en dehors de cette somme, le groupe ne compte pas verser de compensations. Il ne payera donc pas les coûts annexes comme ceux causés par l’immobilisation de certains appareils.

"Il n'y a pas pour habitude d'avoir des compensations allant au-delà de la réparation du produit, a déclaré le directeur commercial de l'avionneur européen, John Leahy. C'est comme avec une voiture. Si elle doit aller au garage pendant une semaine, le fabricant paie pour les travaux sous garantie. Mais il ne vous rembourse pas la location d'une autre voiture".

Airbus souligne que les microfissures ne posaient aucun problème de sécurité et ne portaient pas préjudice au succès de l’avion.

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS