Airbus pourrait remotoriser l'A330

D'après Reuters, Airbus étudierait la possibilité de doter son avion long-courrier A330 de moteurs plus performants, sur le modèle de ceux proposés sur les monocouloirs de la famille A320.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Airbus pourrait remotoriser l'A330

Airbus étudie la possibilité de doter son avion long-courrier A330 de moteurs plus performants, sur le modèle de ceux proposés sur les monocouloirs de la famille A320, ont déclaré à Reuters des sources industrielles et des analystes. L'A330 a vu ses ventes rebondir ces dernières années du fait des difficultés rencontrées par le 787 Dreamliner du constructeur américain Boeing lors de son lancement.

La remotorisation, "une des options sur la table"

Les analystes se demandent cependant si le constructeur européen peut maintenir des perspectives commerciales solides pour l'appareil s'il ne propose pas une nouvelle innovation à des compagnies aériennes contraintes de s'équiper d'avions moins gourmands en kérosène.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"(La remotorisation) fait l'objet de discussions. C'est une des options sur la table", a déclaré une source industrielle informée des projets du groupe.

Interrogée sur le sujet, la direction d'Airbus a dit qu'elle n'avait rien à ajouter aux propos récents d'un cadre de l'entreprise selon lesquels Airbus ne se sent pas sous pression immédiate pour engager cette remotorisation.

Airbus ne prendrait pas sa décision avant au moins un an

Le groupe tient ce lundi 13 janvier sa conférence de presse annuelle. La source industrielle qui s'est entretenue avec Reuters a précisé qu'Airbus ne prendrait pas de décision avant au moins un an.

Des analystes estiment qu'une remotorisation à l'image de celle décidée sur les avions de la famille A320 - les appareils concernés sont rebaptisés neo pour new engine option - nécessiterait un investissement d'environ un milliard de dollars.

Avec Reuters

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS