Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Airbus planche sur un projet de taxi volant autonome

Léna Corot , , ,

Publié le , mis à jour le 24/08/2016 À 11H44

Airbus cherche à développer un véhicule volant autonome. Son plan, dévoilé dans son magazine, repose sur trois étapes. Un drone pouvant livrer des colis sur le campus de Singapour, une voiture volante avec chauffeur développée ensuite dans le reste du monde et enfin une voiture volante autonome.

Airbus planche sur un projet de taxi volant autonome © Airbus

Du Cinquième élément à Star Wars, les voitures volantes font rêver les fans de science fiction. Vont-elles devenir une réalité ? Airbus dévoile dans son magazine son plan pour développer un véhicule volant autonome pouvant survoler les embouteillages.

Le pôle d’innovation de la compagnie, A3, basé dans la Silicon Valley est chargé de développer un tel véhicule. Si des voitures autonomes existent déjà, aucun système n'est encore en place pour les avions. 

Des drones pouvant accueillir un passager dans un campus de Singapour

Skyways est le nom du premier projet sur lequel les chercheurs planchent. Airbus Helicopters a signé un mémorandum avec l’autorité singapourienne de l’aviation civile. Airbus a l'autorisation de tester son projet sur le campus de l’Université de Singapour courant 2017. L’objectif est de construire des drones autonomes pouvant délivrer des colis aux étudiants ou aux laboratoires. 

Ce test permettra de prouver la sûreté de leur nouveau moyen de locomotion et le gain de temps qu’il procure. Cet essai sur le campus de l’université de Singapour est vu comme un tremplin pour développer des engins volants dans toutes les grandes villes du globe.

CityAirbus : le véhicule autonome et volant d’Airbus

Le véhicule qu’Airbus veut commercialiser à l’échelle mondiale est nommé CityAirbus, il aura de multiples hélices et le design d’un drone. Les CityAirbus disposeront d’un chauffeur à leurs débuts : les véhicules seront mis en service plus rapidement car Airbus n’aura pas à attendre que les législations évoluent pour autoriser le survol des villes par des engins autonomes. Puis des véhicules similaires mais autonomes seront mis en service.

Pour rendre la course abordable pour les usagers, Airbus développe des embarcations pouvant accueillir plusieurs passagers. Si différentes personnes effectuent le même trajet elles pourront partager une même embarcation. Cela permet de réduire le coût du voyage : Airbus affirme qu’il sera le même que pour une course en taxi !

Rodin Lyasoff, le chef du projet, prévoit déjà que la demande pour une telle catégorie de véhicule peut aller jusqu’à une flotte d’un millier de véhicules. L’objectif est de produire à grande échelle pour réduire les coûts de fabrication et rendre l’utilisation des CityAirbus abordable. Rodin Lyasoff prévoit déjà de produire ce type de transport pour des millions de personnes d’ici à 10 ans.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

10/08/2016 - 14h37 -

Je me demande si la démocratisation d'un tel concept est possible à l'heure actuelle. Comment faire en sorte que le véhicule réponde aux normes de sécurité aéronautique qui impose des contraintes importantes sur sa conception, son développement, son exploitation, etc et en même temps permettre qu'ils puisse être abordable pour le consommateur moyen. Et en supposant qu'il le soit, comment gérer l'affluence et les bouchons et les règles de circulation dans des villes qui, selon toutes les prospectives seront plus peuplé que jamais. En d'autre terme, comment faire évoluer le "code de la route" pour que tout le monde puisse voyager en sécurité ?
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle