Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Airbus Nantes se dote d’un restaurant XXL

, ,

Publié le

8,5 millions d’euros sont investis dans le pôle de restauration d’Airbus qui emploie 50 cuisiniers pour 3 000 couverts par jour. L'enveloppe comprend la création d’un nouveau site high tech qui entrera en service le lundi 5 mars sur le site industriel d'Airbus de Bouguenais (Loire-Atlantique).

Airbus Nantes se dote d’un restaurant XXL
Restauration sur le site industriel d'Airbus de Bouguenais (Loire-Atlantique).
© Airbus

Airbus Nantes investit 8,5 millions d’euros dans son pôle de restauration d’entreprise, l’un des plus importants du grand Ouest. Le budget inclut la création d’un nouveau site le "Cheviré" qui entrera en service le lundi 5 mars sur le site industriel d'Airbus de Bouguenais (Loire-Atlantique), en périphérie nantaise, au terme d’un chantier de huit mois. L’enveloppe comprend aussi la réfection à venir de l'ancien site de restauration, le "Patio", qui demeure à l’entrée historique de l’usine.

Distant d’un kilomètre de l’ancien, sur la zone A350, le "Cheviré", est construit selon les normes RT2012. Sa surface de 3 000 m² comprend une cuisine centrale qui alimentera les deux restaurants, 200 m² de chambres froides, 400 places assises et 2 terrasses. "Quitte à créer un restaurant, nous avons voulu voir à trente ans", dit-on à la direction d’Airbus Nantes, l’équipement étant doté d’équipements high tech, de nouvelles générations de hottes, de couloirs réfrigérés respectant la marche en avant, de programmateurs de cuisson… A terme, sur les 3 000 repas préparés chaque jour pour les salariés (2 700), intérimaires, sous-traitants et divers intervenants, 1 200 seront servis au "Cheviré" et 1 800 au "Patio".

Le pôle restauration emploie 50 salariés dont la plupart sont issus de la restauration traditionnelle. Il est administré par le comité d’établissement piloté par une majorité de gestion FO, CFTC, CFE-CGC. La construction du nouveau site est cependant un investissement porté par Airbus. "Notre site évolue. Il était temps de revoir la répartition des lieux de restauration pour nos personnels, selon leur lieu d’activité. Cela participe à la qualité de vie au travail", note Fabrice Rémésy, le directeur de l’usine Airbus Nantes.

Emmanuel Guimard

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle