L'Usine Aéro

Airbus livre le premier A330-900 à la compagnie TAP Air Portugal

, , ,

Publié le

Vidéo Le premier A330-900, nouveau long-courrier de moyenne capacité de la famille Airbus, vient d'être livré officiellement lundi 26 novembre à la compagnie TAP Air Portugal. Cette livraison marque le coup d'envoi pour l'A330neo.

Airbus livre le premier A330-900 à la compagnie TAP Air Portugal
Airbus libre son 1er A330-900 à la compagnie de lancement TAP Air Portugal.
© Airbus

Les bonnes nouvelles s'enchaînent en cette fin d'année 2018 pour le programme A330neo d'Airbus. Après avoir décroché sa certification en septembre dernier, l'A330-900, première déclinaison du nouveau long-courrier de moyenne capacité d'Airbus, va entrer en phase d'exploitation commerciale. Sa compagnie de lancement, TAP Air Portugal, vient en effet de réceptionner lundi 26 novembre à Toulouse, son premier appareil, équipé de 298 sièges, destiné à assurer des liaisons au départ du Portugal, à destination de l'Afrique et du continent américain.

Cette première livraison était attendue depuis plusieurs mois, suspendue à des retards enregistrés dans la livraison des moteurs développés par Rolls-Royce. Les difficultés rencontrées par le fournisseur semblent être en voie de résolution. La compagnie portugaise a quant à elle prévu, dans le cadre de la modernisation de sa flotte, de réceptionner 20 A330-900 supplémentaires dans les prochaines années. En parallèle, Airbus vient d'annoncer coup sur coup deux nouvelles commandes d'A330neo en l'espace de quelques semaines, l'une de la compagnie américaine Delta Air Lines pour 10 A330-900 et l'autre de Kuwait Airways pour 8 A330-800.

Capitaliser sur le succès commercial de l'A330

L'A330neo, le nouveau long-courrier de moyenne capacité d'Airbus, est une version modernisée et remotorisée (moteurs Trent 7000 de Rolls-Royce de dernière génération) de l'A330, déclinée en deux modèles, A330-900 et A330-800, pour des capacités respectives moyennes de 300 et 250 passagers. L'ambition est de capitaliser sur le succès commercial de l'A330, tout en tirant profit de technologies déjà éprouvées pour l'A350, dont les nouveaux dispositifs d'extrémités de voilure (sharklets) fabriqués entièrement en matériaux composites. Pour convaincre ses clients, l'avionneur européen n'hésite pas à jouer la comparaison avec son principal concurrent, en affichant des coûts d'exploitation pour son A330-900, inférieurs de 7 % par siège par rapport au 787.

"Plus de 1380 A330 sont actuellement exploités dans le monde. Ces appareils ont une durée de vie moyenne de 25 à 30 ans. Avec les A330neo, nous anticipons les besoins de renouvellement de flottes de nos clients", souligne Crawford Hamilton, responsable marketing du programme A330. Ce remplacement prendra du temps. "Il faudra au moins 10 ans pour que les A330neo représentent 50 % de la flotte des A330 en exploitation", précise Crawford Hamilton.

Une montée en charge progressive

A ce jour, sur le carnet de commandes de l'avionneur, les A330neo totalisent 242 commandes, qui concernent pour la quasi totalité des A330neo-900. Sur la chaîne d'assemblage de l'usine Clément Ader, à Colomiers, dans l'agglomération toulousaine, où sont assemblés tous les appareils de la famille A330 (toutes générations confondues), les A330neo prennent leurs marques. "80 % des A330 qui entrent actuellement en production sur le site d'assemblage sont des A330neo", insiste Crawford Hamilton. L'avionneur reste toutefois extrêmement prudent sur le planning des prochaines livraisons.

Aucune date, ni aucun chiffre n'est à ce jour avancé pour cette fin 2018. Il faudra sans doute attendre le début de l'année prochaine pour en savoir un peu plus sur les projections des futures cadences de la ligne d'assemblage des A330 et sur le rythme de livraisons prévu dans les prochains mois. En attendant, la décision annoncée début 2018 par l'avionneur de ramener ses livraisons d'A330 (toutes versions confondues) d'une soixantaine d'appareils par an à une cinquantaine, reste d'actualité.

La fabrication du premier A330neo livré à TAP Air Portugal

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte