L'Usine Aéro

Airbus lance une étude pour améliorer les boîtes noires

, ,

Publié le

Alors que les enregistreurs de l’A330-200 d’Air France ont de moins en moins de chances d’être retrouvés, l’avionneur européen lance une étude pour tenter d’améliorer la récupération des données de vol. Les recherches visent notamment à étendre la transmission des informations de vol en temps réel, de manière à ce qu’en cas de crash, les données essentielles puissent être transmises rapidement aux autorités en charge de l’enquête. Une autre piste consiste à concevoir d’autres types de boîtes noires. Celles-ci pourraient éventuellement flotter et être placées dans d’autres parties de l’avion.

Airbus confie cette étude à Patrick Gavin, son directeur de l’ingénierie, et à Charles Champion, son responsable clientèle. La filiale d’EADS sollicitera des partenaires industriels, des instituts de recherche et les autorités internationales d’investigation et de navigabilité.

«  Récupérer les données de vol après un accident est très important pour améliorer la sécurité aérienne. Nous allons maintenant étudier plusieurs options pour mettre sur pied de solutions commerciales viables », a expliqué Tom Enders, président exécutif d’Airbus.
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte