Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Airbus investit 100 millions d'euros à Montoir-de-Bretagne

, , , ,

Publié le

Airbus investira 100 millions d’euros en 2019 dans son usine de Montoir-de-Bretagne, près de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), spécialisée dans les fuselages avant et centraux. Objectif : accompagner la montée en puissance des programmes A320 et A350.

Airbus investit 100 millions d'euros à Montoir-de-Bretagne
L’A350 fera l’objet de 50 millions d’euros d’investissements à Montoir-de-Bretagne.
© Airbus

Airbus programme près de 100 millions d’euros d’investissements dans son site de Montoir-de-Bretagne près de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Cette usine, employant 3 200 salariés, est spécialisée dans l’assemblage, l’équipement et les tests des tronçons avant et centraux des avions de toute la gamme Airbus.

Montée des cadences

Le groupe intensifie donc son niveau d’investissement annuel sur le site, lequel se situe en moyenne entre 60 et 70 millions d’euros. L’objectif est d’accompagner la montée des cadences du programme A320 qui atteint les 60 avions par mois cette année, et celui de l’A350 qui passe à 10 unités par mois. Dans le détail, 30 millions d’euros seront investis dans l’A320. Deux postes supplémentaires seront implantés sur le bâtiment Polaris chargée de l’activité "structure", c’est à dire l’assemblage des tronçons de cet avion. Ils s’ajouteront aux 14 postes déjà en place.

Investissement dans l'A350

Quant à l’A350, il fera l’objet de 50 millions d’euros d’investissements. Deux unités liées à cet avion sont en cours d’extension. L’une, liée à l’activité structure devrait être livrée en mars. L’autre, touchant l’activité système (intégration des équipements dans les tronçons), le sera début 2020. Par ailleurs, 20 à 30 millions d’euros seront consacrés à d’autres investissements dont l’aménagement de la voirie, afin de fluidifier la circulation sur le site. Une partie de cette enveloppe ira à l’automatisation et à la digitalisation de divers process.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle