Airbus intensifie ses investissements en Loire-Atlantique

L'avionneur prévoit près de 155 millions d'euros d’investissements dans ses deux usines de Montoir-de-Bretagne et Bouguenais, soit 40 millions d'euros de plus qu'en 2013. Les prévisions d'embauches pour les deux établissements restent élevées, mais inférieures à l'année passée.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Airbus intensifie ses investissements en Loire-Atlantique
Airbus A350XWB

Airbus intensifie ses investissements à Montoir-de-Bretagne, près de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Près de 70 millions d'euros sont programmés en 2014 dont plus de la moitié pour l’A350 XWB. Déjà, en 2013, 50 millions d'euros ont été investis sur le site dont 20 millions d'euros pour le programme A350 XWB, 15 millions d'euros pour l’ensemble des autres programmes d'avions et 15 millions d'euros pour les infrastructures dont la construction d’un nouveau restaurant d’entreprise qui sera achevé en 2014.

Côté emploi, Airbus prévoit 150 recrutements (10 % des recrutements groupe) cette année à Montoir-de-Bretagne, majoritairement orientés vers des métiers d’opérateurs. En 2013, l'usine a procédé à 390 recrutements, allant au-delà des 250 embauches programmées en début d'année. Sur ces nouvelles recrues, 217 ont été affectés aux ateliers et 173 aux métiers de bureau. L’effectif total de l'établissement atteint à ce jour près de 2 800 salariés.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

A Bouguenais, près de Nantes (Loire-Atlantique) aussi, l'investissement sera soutenu. Après avoir investi 60 millions d'euros en 2013, 85 millions d'euros sont prévus cette année dont 70 millions pour le nouveau bâtiment A 350. En 2013, 209 recrutements ont eu lieu dont 126 "cols bleus". Là encore, c'est plus que les 150 embauches envisagées en début d'année. Airbus emploie à présent 2 400 personnes sur le site nantais, qui fabrique les caissons centraux de voilure. En 2014, la direction prévoit un "atterrissage en douceur", ce sera donc moins de recrutements, surtout des "cols bleus" sans que ce chiffre soit précisé.

Emmanuel Guimard

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS