Airbus Group et son astronomique carnet de commandes de 1000 milliards d’euros

Le groupe aéronautique et spatial européen n’a jamais eu autant d’appareils à produire. Il compte d’ailleurs augmenter les cadences de production de l’A330.


Tom Enders patron d'Airbus Group - Crédits Airbus

Belle année 2015 pour Airbus Group. Le groupe aéronautique et spatial se trouve avec un panier qui n’a jamais été aussi bien garni, alors même que se répandent depuis quelques mois des rumeurs de décélération dans le secteur aéronautique.

Les prises de commandes du groupe en 2015 se sont élevées à 166 milliards et le carnet de commandes a atteint un niveau record : 1006 milliards d’euros. Certes ce montant représente la somme des commandes d’appareils au prix catalogue, supérieur au prix réel d’achat. Mais il est bien la preuve d'un succès historique pour Airbus Group.

"Nous avons réalisé une performance solide et atteint les objectifs que nous avions annoncés", a commenté avec satisfaction Tom Enders, le patron d’Airbus Group. La chiffre d'affaires a d'ailleurs atteint 64 milliards d'euros (+6%).

l'aviation commerciale à la fête

C’est bien sûr l’aviation commerciale qui a tiré ces chiffres vers le haut. Airbus a engrangé 1080 commandes nettes d’avions en 2015. Un chiffre inférieurs à 2014, avec 1456 commandes nettes, mais qui permet malgré tout au carnet de commandes d’atteindre les 952 milliards d’euros, contre 803 milliards d’euros en 2014. Des commandes composées à 78% de monocouloirs, segment que domine Airbus Group face à Boeing.

Ce niveau record du carnet de commandes va pousser Airbus Group à augmenter encore davantage ses cadences de production. Après avoir livré 629 appareils en 2014 et 635 en 2015, le groupe prévoit de livrer plus de 650 appareils cette année. Un chiffre qui s’explique par la surreprésentation de l’A320, qui passera à une cadence mensuelle de 60 appareils en 2019, contre 42 aujourd’hui.

Comme l’espérait en janvier le PDG Fabrice Brégier, Airbus pourrait bien passer devant Boeing en termes de livraisons dans les trois prochaines années.

Un détail dans ces résultats flatteurs : la part des services dans le chiffre d’affaires d’Airbus reste au ras du plancher, à 5% seulement.

Autre facteur qui explique la hausse des livraisons : alors que le groupe avait décidé de diminuer les cadences de l’A330, les succès commerciaux récents de ce programme conduisent Airbus Group à relancer les cadences : elles passeront de six à sept exemplaires par mois en 2017. Une annonce qui était attendue.

Montée en cadence de l'A350

Malgré la faiblesse des ventes de l’A380, seulement trois en 2015, le programme aurait atteint son équilibre financier, "après quinze années d’investissement", comme l’a rappelé Tom Enders. La récente comande iranienne permet de maintenir un niveau de production autour de 25 appareils par an.

Quant à l’A350, le dernier-né d’Airbus, 14 exemplaires ont été produits en 2015, contre 15 attendus, en raison des retards de production liés notamment aux difficultés du groupe Zodiac. le groupe s'est fixé pour objectif d'en produire 50 en 2016.

Du côté de la branche hélicoptères, en délicatesse en raison de la morosité du secteur parapétrolier, Airbus Helicopters, qui accuse une chute d’activité de 20%, n’a reçu que 333 commandes nettes (contre 369 en 2014). Du coup, la valeur du carnet de commandes est en baisse : elle passe de 12,3 milliards d’euros en 2014 à 11,7 milliards d’euros en 2015.

La branche a toutefois résisté en termes financiers – le bénéfice est en hausse de 4% à 6,7 milliards d’euros – grâce à la prédominance des services (53% du chiffre d’affaires).

Quant à l’activité défense et spatial, la prise de commandes a progressé de 18%, avec notamment des commandes supplémentaires de quatorze A330 MRTT et cinq satellites de communication.

Olivier James

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

92 - Vaucresson

Exploitation, gestion et entretien de deux établissements d'accueil du jeune enfant de la Croix Blanche et Jardy

DATE DE REPONSE 11/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS