Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Airbus signe la plus grosse commande de l'histoire de l'aéronautique

Aurélie M'Bida , , ,

Publié le , mis à jour le 15/11/2017 À 08H37

Damant le pion à son grand rival Boeing au salon de Dubaï, Airbus vient de confirmer la signature d'une commande de 49,5 milliards de dollars pour la vente de 430 moyen-courriers de la famille A320 à une société d'investissement américaine.

Airbus signe la plus grosse commande de l'histoire de l'aéronautique
Airbus s'apprête à conclure un accord historique de plus de 40 milliards de dollars pour la vente de 430 appareils A320neo.
© Airbus Group

430 appareils, près de 50 milliards de dollars, soit 42 milliards d'euros environ. L'avionneur européen vient d'apposer ce mercredi 15 novembre, sa signature sur la plus grosse commande de son histoire, avec la vente de 430 monocouloirs A320neo d'une valeur de 49,5 milliards de dollars (au prix catalogue) à l'investisseur américain Indigo Partners, a-t-il annoncé à l'occasion du salon aéronautique de Dubaï. 

Cet accord redonne à Airbus l'avantage sur Boeing au salon de Dubaï. Cet achat marque également un exploit pour le directeur des ventes d'Airbus, John Leahy, qui prendra sa retraite après une longue carrière dans le groupe et place le fabricant d'avions européen en position de duopole avec son concurrent américain.

Doublement du carnet de commandes d'Airbus

Cette commande apparaît un coup de théâtre dans la traditionnelle course aux contrats que se livrent chaque année Airbus et Boeing. Le constructeur européen a engrangé 343 commandes brutes depuis le début de l'année, soit un total net de 288 après annulations, dont celle de sept des 13 A320 commandés par Siberia Airlines, selon les données mensuelles publiées par Airbus. Boeing affiche 621 commandes entre le 1er janvier et le 24 octobre, soit 538 après annulations. L'américain s'adjuge donc pour l'instant 65% d'un marché habituellement partagé à peu près équitablement avec Airbus. En outre, le géant américain a commencé le salon de Dubaï en fanfare en annonçant dimanche une commande de 15 milliards de dollars pour 40 Boeing Dreamliner 787, laissant Airbus en attente d'un contrat pour son très gros porteur A380.

Indigo est focalisé sur le transport aérien

L'information a été confirmée officiellement par l'avionneur européen lors d'une conférence de presse à 11 heures locales à Dubaï. 

Indigo Partners est un fonds d'investissement américain focalisé sur le transport aérien cofondé par Bill Franke. Ce dernier, dont le fonds contrôle la compagnie à bas coûts Frontier Airlines et détient une partie du transporteur mexicain Volaris, s'est envolé pour les Emirats Arabes Unis ce mercredi et devrait signer le contrat à l'occasion du salon aéronautique de Dubaï, ont dit deux sources proches du dossier. 

Aurélie M'Bida avec Reuters

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

15/11/2017 - 10h10 -

Beau contrat, bravo Airbus Quelle motorisation a elle été choisie ? Est-ce un partage entre LEAP et PW1000 ???
Répondre au commentaire

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus