Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Airbus en discussion pour clore l'enquête sur la vente d'Eurofighter à l'Autriche

, , , ,

Publié le , mis à jour le 15/01/2018 À 06H56

Airbus annonce samedi 13 janvier avoir été condamné à verser 104 millions d'euros à l'issue d'une procédure arbitrale concernant la vente de missiles à Taiwan par l'une de ses filiales en 1992. L'avionneur précise aussi être en discussion avec le parquet de Munich afin de parvenir à un accord sur l'enquête portant sur la vente d'avions de combat Eurofighter à l'Autriche en 2003.

Airbus en discussion pour clore l'enquête sur la vente d'Eurofighter à l'Autriche
Airbus discute avec le parquet de Munich d'un accord visant à mettre fin à une enquête sur la vente d'avions de combat Eurofighter à l'Autriche en 2003. /Photo d'archives/REUTERS/Wolfgang Rattay
© Wolfgang Rattay

Airbus confirme samedi 13 janvier être en discussion avec le parquet de Munich afin de trouver un accord visant à mettre fin à une enquête sur la vente d'avions de combat Eurofighter à l'Autriche en 2003. Le montant de cet accord financier s'élèverait à 70-80 millions d'euros, rapporte dimanche le Süddeutsche Zeitung.

Le journal allemand, qui cite des sources proches du géant européen de l'aéronautique, ajoute que ces négociations pourraient aboutir à la clôture de la procédure en Allemagne portant sur des soupçons de corruption autour d'un contrat de vente de 15 avions pour quelque 1,7 milliard d'euros.

Condamné à verser 104 millions d'euros dans le litige avec Taiwan

L'avionneur s'est refusé à commenter ces informations et personne n'était disponible dans l'immédiat au parquet de Munich. Airbus ayant simplement déclaré dans un communiqué être engagé dans des discussions avec la justice allemande, qui pourraient potentiellement se solder par la clôture de l'enquête.

Le groupe a également ajouté avoir pris connaissance d'une sentence arbitrale d'un montant de 104 millions d'euros dans un litige l'opposant à Taiwan sur la vente de missiles en 1992.

Pour Reuters, Douglas Busvine; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Tangi Salaün

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus