Airbus demande des inspections sur 400 hélicoptères après un crash en Norvège

Fin août, un appareil Airbus AS350 B3E s'est écrasé en Norvège. Le 11 septembre, l'avionneur européen a demandé des inspections sur 400 hélicoptères à travers le monde pour mener des vérifications visuelles.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Airbus demande des inspections sur 400 hélicoptères après un crash en Norvège
L'un des AS350 B3E opéré par l'entreprise norvégienne Helitrans.

Airbus demande des inspections immédiates sur ses hélicoptères. Après le crash d’un appareil en Norvège, l’avionneur européen souhaite mener des vérifications supplémentaires. Environ 400 appareils à travers le monde sont concernés, a annoncé mercredi 11 septembre le Bureau norvégien d'enquête sur les accidents (AIBN).

Six morts dans le crash

Samedi 31 août, vers 17h00 un hélicoptère AS350 B3E s’était écrasé près d’Alta, dans le nord du pays. L’accident, qui s’est produit en marge d’un festival de musique, a provoqué la mort des six occupants de l’appareil.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Opéré par l’entreprise norvégienne Helitrans, l’appareil comptait seulement moins de 73 heures de vol. Les causes de l’accident ne sont toujours pas connues et l’AIBN poursuit son enquête.

La connexion entre le moteur et la boîte de transmission du rotor observée

Les vérifications demandées par Airbus demanderont environ une heure de travail pour chaque hélicoptère. Plusieurs modèles sont concernés : les hélicoptères AS350, AS550 et EC130. "Des résultats préliminaires liés à la connexion entre le moteur et la boîte de transmission du rotor principal ont conduit Airbus Helicopters à publier un bulletin de service d'alerte d'urgence (EASB) appelant à une inspection visuelle immédiate de cette zone pour les hélicoptères AS350, AS550 et EC130 récemment livrés", a précisé l’AIBN.

Les inspections sont obligatoires avant tout nouveau vol. L'AS350 B3E fait partie de la famille Écureuil, gamme best-seller d'Airbus Helicopters. L’AIBN précise qu’elle n’a pas encore établi de lien entre l’accident et une éventuelle défaillance de cette connexion.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS