Airbus confirme un retard d'au moins six mois de l'A 400M

Partager

En marge de la livraison du premier exemplaire de l'A380 effectuée hier à Toulouse, Tom Williams, vice président d'Airbus en charge des programmes, a confirmé que l'A 400M, l'avion de transport militaire développé par Airbus Military, serait livré avec au moins six mois de retard. Information plus que confirmée aujourd'hui par le ministre français de la défense, Hervé Morin, interrogé par les sénateurs sur le déroulement du programme, et qui évoque un retard entre six et douze mois. La France est le second client de l'A 400M après l'Allemagne avec 50 exemplaires commandés. Mais c'est la France qui doit recevoir le premier avion, théoriquement au troisième trimestre 2009. Comme nous l'évoquions (voir dépêche du 1er octobre), le calendrier de cette livraison a nettement glissé sur 2010, où l'on évoque désormais le deuxième trimestre 2010.
Cause principale : la difficile mise au point du moteur de l'A 400M, le TP 400, le plus gros turbopropulseur jamais construit. Le consortium chargé du développement du TP 400, qui regroupe le français Snecma (groupe Safran), l'allemand MTU, l'anglais Rolls Royce et l'espagnol ITP, a d'ailleurs été repris en main par Snecma et Rolls Royce. Objectif : mettre très vite en place un plan de rattrapage des retards.
L'A 400M, qui fut lancé en 2003 notamment pour remplacer les Transall et les C-130, a été commandé à 192 exemplaires, dont 180 appareils par les sept pays de lancement, la France, l'Allemagne, l'Espagne, le Royaume-Uni, la Turquie, la Belgique et le Luxembourg. L'assemblage final de ces 180 appareils, qui sera réalisé dans une usine toute neuve située près de Séville, doit durer au moins jusqu'en 2020. De plus, l'A 400M a été vendu à deux pays « export », l'Afrique du Sud (8 exemplaires) et la Malaisie (4 appareils). Mais Airbus Military n'a enregistré aucune autre commande depuis un an et demi. Comme pour l'A 380, le rattrapage des retards va sans doute constituer une condition préalable à d'autres contrats.

GL-B

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS