Airbus compte dépasser son objectif de commandes sur l'exercice

par Darcy Lambton

Partager

FARNBOROUGH, Grande-Bretagne (Reuters) - Airbus va dépasser facilement son objectif de commandes en 2010 et pourrait placer jusqu'à 400 commandes contre 300 prévu initialement, a déclaré mardi John Leahy, le directeur commercial du constructeur.

Le dirigeant a souligné sur la chaine de télévision Reuters Insider que la principale division du groupe EADS avait placé 182 commandes depuis le début du salon aéronautique de Farnborough, qui se tient jusqu'au 25 juillet dans le sud de Londres. Le nombre de commandes pourrait atteindre 200 d'ici à la fin de la manifestation, a-t-il ajouté.

"Pour l'instant, nous sommes à 182 à la fin du deuxième jour de la manifestation", a-t-il déclaré.

"Maintenant, je ne pourrai pas conserver ce rythme jusqu'à la fin du salon mais je pense vraiment que nous allons finir probablement aux environs de 200, peut-être un peu moins ou un peu plus, mais c'est plutôt impressionnant. Je pense que cela montre que le marché est de retour", a-t-il ajouté.

"Notre objectif total était de 300 appareils vendus, donc clairement nous allons le dépasser, le tout étant de savoir de combien. Je pense que le chiffre total pour l'ensemble de l'année se situera probablement entre 300 et 400. Ce n'est pas une reprise totale mais c'est clairement une reprise."

Airbus totalisait 131 commandes à l'ouverture du salon de Farnborough et John Leahy avait déclaré précédemment que ce chiffre pourrait être doublé d'ici la fin de la manifestation.

LEAHY CONFIANT DANS L'A350

Les commandes annoncées depuis lundi ont émané pour un nombre important d'entre elles de sociétés de location ("leasing"), les premières à sortir du marché quand la conjoncture se complique et les premières à y revenir avec la reprise.

"Le fait qu'elles soient de retour montre que le marché se redresse", a expliqué John Leahy.

Le dirigeant a ajouté qu'Airbus ne pouvait pas attendre la fin de l'année pour arbitrer sur une éventuelle remotorisation des avions monocouloirs A320. Le constructeur souhaite boucler les études d'ici la fin septembre en vue d'une décision éventuelle au quatrième trimestre.

Il a par ailleurs exprimé sa confiance dans l'A350, la réponse d'Airbus au 787 de Boeing.

"Si nous sommes en retard sur l'A350, ce serait d'un ou deux mois, mais pour l'instant tout ce que nous faisons, c'est rogner sur les marges", a-t-il expliqué.

"Pour l'instant, nous sommes en bonne voie pour l'été 2013. C'est un défi mais ça a l'air bon. Nous sommes en bonne voie et j'ai bon espoir que nous puissions y parvenir", a-t-il ajouté.

John Leahy a minimisé la menace posée les C-Series de 110 à 130 sièges fabriqués par le canadien Bombardier qui veulent concurrencer les A320 court et moyen courrier.

"Nous souhaitons le meilleur à nos amis au Canada, ainsi qu'à tous les petits fabricants qui essaient de se faire une place à travers le monde", a-t-il dit.

"Si nous remotorisons la famille A320, Boeing remotorisera les 737. (...) Si nous faisons cela, et je pense que c'est hautement probable, il n'y a pas d'arguments en faveur en C-Series. Si nous le faisons pas, il y a un petit marché de niche", a-t-il ajouté.

Ben Berkowitz, avec Matthias Blamont, Gwénaëlle Barzic pour le service français

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS