Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Airbus "choqué" a propos du problème de moteur de l'A400M de la ministre allemande

, ,

Publié le , mis à jour le 09/02/2017 À 07H02

Infos Reuters BERLIN (Reuters) - Airbus s'est déclaré mercredi " choqué " par le problème de moteur d'un avion de transport militaire A400M signalé par le ministère allemand de la Défense, s'engageant à tout faire pour soutenir l'enquête. L'enquête est en cours pour déterminer l'origine de cette panne.

Airbus choqué a propos du problème de moteur de l'A400M de la ministre allemande
Un avion de transport militaire Airbus A400M. Airbus s'est déclaré mercredi "choqué" par le problème de moteur d'un A400M signalé par le ministère allemand de la Défense, s'engageant à tout faire pour soutenir l'enquête.
© Wikimedia - ronniemacdonald - CC

La ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, a fait savoir mardi qu'elle avait dû prendre un vol de remplacement pour rentrer de Lituanie après l'immobilisation de son A400M flambant neuf en raison d'un problème de moteur.

Un porte-parole d'Airbus a précisé que le groupe européen d'aérospatiale et de défense se tenait prêt à contribuer au retour de l'avion en Allemagne"Nous sommes choqués et regrettons profondément les désagréments importants subis par la ministre de la Défense et sa délégation à cause de la panne d'un A400M", a-t-il dit.

Les causes du problème de moteur, en cours d'examen en Lituanie, restent incertaines, a indiqué mercredi un porte-parole du ministère allemand de la Défense, sans être en mesure de préciser s'il s'agissait d'un dysfonctionnement nouveau.

Des années de retard du programme A400M ont fait grimper la facture pour l'Allemagne à 9,6 milliards d'euros par rapport à une estimation initiale de 8,1 milliards, a estimé le ministère en décembre.

Le problème, qui concerne un des quatre moteurs de l'avion, a été découvert pendant une vérification de maintenance après l'arrivée de la ministre allemande en Lituanie pour rendre visite aux troupes déployées dans le cadre de l'Otan.

A peine quelques heures auparavant, le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung avait rapporté que l'Allemagne espérait continuer à exploiter en commun une bonne partie des 13 A400M qu'elle comptait revendre et menait des discussions en ce sens avec plusieurs pays, dont la République tchèque et la Suisse.

Au total, Berlin a prévu d'acheter 53 A400M, contre un objectif initial de 60. En 2011, le parlement allemand avait approuvé un projet de revente de 13 d'entre eux à d'autres pays pour faire des économies.

L'A400M concerné par l'incident est le premier avion tactique équipé d'équipements défensifs réceptionné par l'Allemagne, a-t-on appris de source militaire allemande.

Berlin, qui en a déjà reçu un de ce type il y a une ou deux semaines, compte réceptionner huit ou neuf A400M supplémentaires cette année.

Pour Reuters, Andrea Shalal, Cyril Altmeyer pour le service français, édité par Juliette Rouillon

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus